Les 10 et 11 octobre, un beau soleil d’automne baignait le parc des expositions du Bourget en Seine-Saint-Denis, et favorisait sans doute la visite du 15e Automédon, une exhibition d’automobiles anciennes, qui consacre également une petite place à la moto, avec la 6e édition de Motorama.

Compétition et patrimoine
Ce rendez-vous continue sa progression. Le nombre de visiteurs est passé de 17.000 en 2014 à 18.000 en 2015. Le thème retenu pour cette édition était « compétition et patrimoine ».

Côté Automédon, honneur fut fait aux voitures de course d’avant-guerre, les Simca, Gordini, Talbot, ainsi qu’au 60e anniversaire de la DS et de la Thunderbird. Il y avait aussi une belle expo Panhard, avec différents moteurs originaux de la marque. En tout, les visiteurs pouvaient découvrir plus de 300 stands de pièces, librairies, jouets et de marques représentées grâce aux clubs.

Et comme d’habitude, outre les expositions de véhicules dans le salon, les 3 hectares du parking ont servi également de vitrine, avec les plus de 2.000 véhicules, autos et motos, des visiteurs.

Motorama
D’année en année, Motorama, la partie moto du salon, continue de prendre de l’ampleur. Cette année, étaient exposés 150 bolides répartis sur quatre podiums. La rétrospective Ducati, organisée par le Performance Ducati club de France, exposait 25 machines.

L’expo partait de l’un des tous premiers modèles, la Messine, un vélomoteur. Il n’en resterait que deux ! On admirait également un cyclo, le Brisk de 48 cm3.

Mais les stars de ce podium étaient la 750SS à carter rond qui remporta Imola. Autres raretés du plateau, la 900 SS, carter carré, à carbu, dans la fameuse teinte bleu et gris, ou encore, la 750TTF qui fut engagée par l’usine pour le Bol d’Or de 1984, sans oublier la Ducati Café Racer, championne du monde, qui avait été présentée au salon de Dusseldorf, en 2014.

Sur le podium suivant, 120 motos anglaises étaient exposées par le Club Triton France qui, au passage, fête ses vingt ans cette année. Motos anglaises classiques, café racer, machines de course mais aussi bobbers, motos de dirt, dragsters et Triton (bitza à base de moteur « classique » anglais) étaient exposés… de quoi se régaler !

Les reines du Bol
Et enfin, sur le dernier podium, une rétrospective des motos du Bol d’Or, réalisée par l’écurie Gérald Motos, présentait d’anciennes gloires ayant participé à l’épreuve d’endurance entre 1927 et 2014.

Outre la Kawasaki ZX-10R pilotée par Lagrive et Salchaud, qui remporta le Bol d’Or en 2014, on pouvait découvrir des motos mythiques telles que la Gillet-Herstal, Japauto 950 SS, Godier-Genoud, Suzuki, Kawasaki Performance, Yamaha 750TZ, Yamaha 350TZ, Kawasaki ZXR 750...

Prépa
Une dizaine de préparateurs étaient également exposants, et présentaient leurs customs, rods, café racer, bobbers…

Les visiteurs pouvaient terminer leur tour du salon par la bourse aux pièces, miniatures, docs et objets divers auto/moto et vintage… Comme chaque année, c’est l’antenne de la Fédération française des motards en colère de Paris-Petite Couronne (FFMC PPC) qui tenait la consigne de casques et s’occupait d’organiser le parking moto.

Plus de photos sur le site de Frico

Dans la boutique motomag :

- Le nouveau numéro exceptionnel de MAXI MOTO n° 1 – Le culte de l’exception - Nov 2015
- Hors-série "Tendance Rétro 2015" Moto Magazine
- Nos séries de Tshirts Vintage sur les moteurs mythiques

Publicité

Commentaire (0)

Publicité