BRP est bien connu des motards français pour ses Spyder, ces fameux roadsters à 3 roues lancés en 2007. Aujourd’hui le constructeur pourrait bien décider de se lancer sur le marché de la moto. Il renouerait ainsi avec son histoire puisqu’en 1972, la marque Can-Am était justement dédiée aux motos tout-terrain produites par l’entreprise québécoise.

Soutenir la croissance
Il ne s’agit pour l’instant que d’une piste de réflexion soufflée par des analystes financiers soucieux du maintien de la bonne santé de l’entreprise. Celle-ci se porte d’ailleurs à merveille avec une croissance prévisionnelle annuelle de 9% jusqu’en 2021. A cette date, son chiffre d’affaire devrait s’établir à 6 milliards de dollars (5,3 Mrds €).


Une machine de cross de la marque Can-Am

Une secousse
Pour arriver sur ce marché, le Québécois pourrait – fort de son expérience de motoriste - développer sa propre gamme ou se porter acquéreur d’une marque déjà existante.
De là à voir les premiers modèles sur les podiums des salons, il va falloir attendre une bonne "secousse" (soit "un certain temps"), comme on dit dans la Belle province.

Source : Les Affaires

Publicité

Commentaire (0)

Publicité