Essai

En images

Can-Am Spyder F3T : silhouette atypique Can-Am Spyder F3T : ligne sportive Can-Am Spyder F3T : tableau de bord complet Can-Am Spyder F3T : valises étroites
Article

À l’écoute de ses clients, le Canadien BRP (Bombardier Produits Récréatifs) enrichit en 2016 la gamme Spyder développée autour du 3-cylindres Rotax de 1330 cm3, avec une version T pour touring.

Loin de l’opulence du RT, véritable vaisseau de la route, le Can-Am Spyder F3T réussit le pari de marier un certain dynamisme sur route avec les aspects pratiques indispensables pour qui veut rouler loin et longtemps.

Et comme à Moto Magazine, on aime tous les véhicules pour peu qu’ils aient un guidon et se pilotent nez au vent, nous sommes allés essayer ce nouveau modèle en Espagne, sous un beau soleil de printemps !

Prenez plaisir à visionner la vidéo de cet essai


Can-Am Spyder F3T : le touring en baskets par Moto-Magazine

Atypique
Le Can-Am Spyder reste cet engin atypique, détesté par beaucoup à en juger par les commentaires sur notre page Facebook, souvent par ignorance, mais apprécié par d’autres, généralement ceux qui ont déjà essayé la bête.

Pour nous, le Spyder F3T reste un véhicule sympa et ludique, qui offre des sensations proches de celles que procure une moto et qui partage avec elle d’autres points, à commencer par la position.

On est bien assis sur une selle, à cheval sur un cadre, on empoigne bien un guidon (réglable), on pose ses bottes sur des repose-pieds réglables eux aussi (système U-Fit, qui adapte les commandes à votre morphologie), et on a surtout le nez au vent ! Pour le reste, on navigue entre un trike, un quad voire un SSV…

Conduite adroite
À engin particulier, conduite particulière. Lorsqu’on attaque un virage, le corps part à l’opposé de la courbe, et le Spyder vire avec un léger roulis vers l’extérieur ! Il faut donc l’accompagner en « rentrant » son corps à l’intérieur du virage, façon singe de side-car, tout en le serrant bien fort entre ses cuisses, et bien forcer le contre-braquage au guidon. Eh oui… Conduire le F3T demande de s’impliquer un tantinet pour en tirer le meilleur, et si vous jouez le jeu, ce trois-roues vous le rend bien question sensations et plaisir !

D’autant que le gros trois-cylindres Rotax Ace se montre généreux côté performances. Le 0 à 100 km/h est notamment avalé en moins de 5,5 secondes grâce à un couple important sur une large plage de régime et à une boîte séquentielle à 6 rapports rapide et sans à-coups.

Et pour ce qui est du freinage, on se prend vite pour un pilote de F1, tant la puissance de décélération est grisante ! Trois roues aux gommes bien larges, un système intégral au pied et trois gros étriers Brembo sont à la manœuvre de concert pour « taper » des freinages ultra-puissants.

Bien sûr, la F3T n’est pas exempt de défauts : la protection du haut du corps n’est pas exemplaire (la bulle n’est pas assez haute), sa capacité d’emport et ses valises « fixes » ne sont guère pratiques, ses suspensions, plus souples que sur le modèle « S », engendrent pas mal de roulis et les assistances sont parfois trop intrusives dès que l’on veut chahuter la partie…

Verdict
À la frontière entre une moto, un trike, un quad, un SSV, un avion (non je blague !), le Can-Am Spyder F3T cultive sa différence et divisera toujours les « pour » et les « contre », mais ne devrait laisser personne indifférent. S’agissant du tarif (24 799 €), c’est le prix d’une très belle GT « à 2 roues ». Mais est-il avisé de comparer le F3T à une moto ? Le mieux est d’aller l’essayer chez un concessionnaire, ou lors des « Spyder Experience Tour » organisés par l’importateur et qui ont lieu… sur circuit !

Commentaire (0)

Fiche technique

Can Am Spyder F3T (Données constructeur)
Moteur
Type  : 3-cylindres en ligne refroidi par eau, 4 T, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée (al. x cse) : 1 330 cm3 (84 x 80 mm)
Puissance maxi : 115 ch à 7 250 tr/min
Couple maxi : 13,3 m.kg à 5 000 tr/min
Alim./dépollution : injection/Euro 4
Transmission
Boîte de vitesses : 6 rapports sequentiel
Transmission finale par courroie crantée
Partie-cycle
Frein Av (étrier à x pist.) : 2 disques Ø 270 mm (4 opp.)
Frein Ar (étrier à x pist.) : 1 disque Ø 270 mm (simple piston)
Réservoir (réserve) : 27 litres (n. c.)
Poids à sec : 430 kg
Hauteur de sellle : 675 mm
Pratique
Coloris : blanc nacré/magnésium
Garantie : 2 ans pièces et M.O., assistance
Prix : 24 799 euros

Publicité