Selon le Canard Enchainé, le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, aurait pris la décision de reporter la Loi d’Orientation pour la performance de la sécurité intérieure (Loppsi).

L’œuvre de l’ancienne locataire de la Place Beauvau, Michèle Alliot-Marie, a été retiré de l’ordre du jour du Parlement. Malgré l’insistance de Nicolas Sarkozy, qui avait promis, le 15 janvier dernier, de faire voter rapidement cette loi, Brice Hortefeux a annoncé à Matignon sa volonté de revoir une bonne partie du texte. « Il faut poursuivre le travail avant de venir devant le parlement », aurait confié le ministre, en insistant sur le volet prévention.

Cela voudrait-il dire que des lois sont votées à la va-vite ?! En se rappelant le premier volet d’Edvige (Exploitation documentaire et valorisation de l’information générale), où bien d’autres encore, on ne peut que s’interroger.

Espérons qu’en tout cas que cette loi soit effectivement très assagie, voire renvoyée dans les cartons poussiéreux des lois inutiles.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité