Après l’annonce d’une troisième relance en février 2016, EBR a présenté la 1190 Black Lightning (photo), un roadster sportif et prometteur, avec son bicylindre en V de 1190 cm3, sa puissance annoncée de 185 chevaux à 10 600 tr/mn, un couple de 138 N.m à 8 200 tr/mn et un poids de 188 kg.

Mais Erik Buell et son associé Liquid Asset Partners ont finalement mis un terme au projet de renaissance de ce fabricant de motos sportives et musclées porté par l’ingénieur qui œuvrait autrefois sous le giron d’Harley-Davidson, en janvier 2017.

Raisons invoquées : les difficultés à créer un réseau de concessionnaires solide ainsi qu’une production réduite en 2016, inférieure aux prévisions. Comme en Europe, le marché américain de la moto ne fait pas de cadeaux aux petites marques.

Liquidation du stock
EBR Motorcycles, situé à East Troy dans le Wisconsin, continuera à honorer les garanties sur les modèles vendus, à fournir un soutien technique et des pièces détachées aux concessionnaires et propriétaires qui ont acheté des motos fabriquées par EBR.

Mais la marque américaine, qui exposait encore mi-janvier 2017 au salon International motorcycle shows à Dallas, cesse progressivement son activité de production, même s’il annonce sur son site www.erikbuellracing.com qu’il continuera d’examiner les solutions de rechange stratégiques avec les investisseurs intéressés.

Sur sa page Facebook, EBR annonce que les motos EBR 1190 SX et RX, produites début 2017, sont disponibles chez les concessionnaires américains de la marque.

Publicité
Publicité