En images

visuel visuel visuel

Le samedi 4 juin l’antenne de la Sarthe de la Fédération française des motards en colère (FFMC 7 s’est regroupée pour mener 2 actions de sensibilisation.
Le matin, les militants se sont donnés rendez-vous à la station-service de l’Intermarché Beauregard au Mans pour informer les usagers du sur-remplissage des réservoirs de gasoil, avec le risque encouru par les conducteurs de motos et scooters qui peuvent glisser sur les tâches dues au trop-plein.

L’après-midi, 15 motards ont sillonné le Mans et ses alentours. Une balade de 400 km pour identifier des infrastructures jugées dangereuses pour les deux-roues motorisés (2RM) et sensibiliser les élus.

La chasse aux « nids de poule » a été fructueuse, avec une vingtaine de défauts détectés et marqués. « Il est difficilement concevable, pour les conducteurs de 2RM, de trouver sur nos routes des trous de plusieurs mètres carrés de surface, comme aux abords du parc des expositions du Mans, ou encore des centaines de mètres linéaires de chaussée couverts de raccords ne laissant aucune trajectoire sûre », déplore Pierre-Olivier, secrétaire de la FFMC 72.

Les dossiers sont en cours de rédaction pour les faire suivre aux élus et aux services concernés. « Au niveau des motards sarthois et des usagers, l’action a été bien accueillie, se félicite Pierre-Olivier. Nous avons décidé de continuer l’action et d’explorer de nouvelles routes pour y déceler les infrastructures dangereuses au fur et mesure ».

Car l’action du 4 juin a été bénéfique : certains défauts ont déjà été corrigés…

La FFMC 72 a monté un groupe de surveillance infrastructures routières. Consultez sa page Facebook.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité