En images

visuel visuel

C’est fait ! Livia Lancelot, sur Kawasaki, a enfin obtenu un second titre mondial, huit ans après celui de 2008 ! Ce week-end, sur le circuit hollandais d’Assen, la Française a conclu sa saison de Grand Prix de la meilleure façon en décrochant une nouvelle couronne mondiale. Il faut dire que celle-ci était particulièrement attendue tant Livia semblait poursuivie par la malchance ces dernières années. Sans les blessures et les soucis mécaniques, on peut être certain que le compteur serait à un chiffre bien plus élevé que 2.

Mais cette fois-ci, la saison de la pilote Kawasaki s’est déroulée sans aucun problème. Seconde lors de l’épreuve d’ouverture au Qatar, Livia a fait preuve d’une belle régularité en loupant seulement 2 podiums sur les 12 manches disputées avant la finale. Troisième du Grand Prix d’Europe, vainqueur en Allemagne, deuxième en France, en Italie et en Suisse, elle abordait cette dernière épreuve avec 27 points d’avance sur sa rivale, la hollandaise Nancy Van de Ven.

Un matelas confortable mais il fallait quand même assurer et résister à la pression du public batave qui était à fond derrière sa championne. Livia a fait le job dès le samedi en terminant 4e de la 1ère manche. Un résultant suffisant pour lui permettre de décrocher les étoiles sans attendre la dernière course de la saison.

« La course d’Assen était terrible », constatait Livia Lancelot à l’arrivée. « J’ai travaillé dur pendant 10 ans, et ce fut encore plus dur cette année avec l’arrivée, dans le championnat du monde, de jeunes pilotes très rapides, mais mon expérience m’a aidée et aujourd’hui je peux voir toutes ces années d’entraînement récompensées ».

« Ce titre est la juste récompense d’une pilote figure de proue du sport moto féminin et dont la carrière est exemplaire », souligne la Fédération française de motocyclisme (FFM). « Sextuple Championne de France, Livia fréquente les circuits depuis plus de 10 ans et collectionne les distinctions. Elle s’est également confrontée plusieurs fois aux hommes avec 2 participations prometteuses à l’Enduropale du Touquet et elle fut la première femme à se qualifier à un Grand Prix MX2 en 2013. Ce deuxième titre complète un palmarès déjà bien fourni pour la pilote de 28 ans. Espérons que d’autres seront encore à suivre ».

Publicité

Commentaire (0)

Publicité