En images

FFMC 66 : opération radars FFMC 66 : opération radars

Samedi 8 juillet, la FFMC 66 a commencé son week-end par une activité peinture. Une centaine de motards a répondu à l’appel de l’antenne des Pyrénées-Orientales, enthousiasmé à l’idée de parfaire son art du rouleau. Leur objectif : marquer de manière très visible l’emplacement des radars qui surveillent le département afin d’éviter aux usagers de se faire piéger. Voilà qui devrait mettre un frein, pendant quelques jours, à l’indécente rentabilité des radars dont le chiffre d’affaire a encore progressé en 2016.

Radars fixes et tronçon
Les militants se sont intéressés, pour commencer, aux radars fixes. Leur premier travail pictural s’est exprimé sur la D81 dans le sens Canet-en-Roussillon > Le Barcarès. Ils ont ensuite peaufiné leur art du "traçage de triangle sur chaussée" sur la D83 dans le sens Le Barcarès > Rivesaltes.
Puis, le groupe s’est dirigé vers la D117 pour s’occuper du radar tronçon chargé de relever la vitesse moyenne des usagers entre Maury et Saint-Paul-de-Fenouillet. Les motards ont signalé sa présence dans les deux sens de circulation.
L’afflux de vacanciers dans la région en cette période a permis à la Fédé d’œuvrer devant les nombreux témoins qui empruntaient les routes des plages.

Une activité récréative appréciée
Après cette intervention, les militants de la Fédération Française des Motards en Colère, se sont dits tellement satisfaits de leur atelier « d’expression picturale » qu’ils se sont déjà donnés nouveau rendez-vous en septembre pour d’autres « activités culturelles et récréatives ».

Publicité

Commentaire (0)

Publicité