Le plaisir de pouvoir s’essayer gratuitement au circuit en étant accompagné et conseillé par des moniteurs brevetés, de profiter des remarques d’une équipe de course professionnelle, le GMT 94 avec son manager Christophe Guyot et ses pilotes David Checa (recordman du tour sur le circuit Carole), Nicolo Canepa et Mike Di Meglio, le tout vêtu d’une combinaison Furygan...

Une trentaine de jeunes de 18 à 25 ans, assurés à la Mutuelle des Motards, ne se sont pas fait prier pour répondre à l’invitation reçue par courriel de leur assurance, et se sont pointés avec leur moto perso le 8 juin à 8h30 tapantes devant la grille du circuit à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis).

Vidéo : reportage sur l’Open Mutuelle des Motards des 18-25 ans à Carole
(cliquez sur l’image)

Briefing
Après le café et la séance d’essayage de l’équipement en cuir, ils ont assisté avec attention, et un peu d’appréhension voire de fébrilité pour certains, au briefing mené par Edith Marot de la Mutuelle, Christophe Guyot mais aussi par Laurent Brian, formateur attitré avec Nathalie Betelli aux Journées Open de la Mutuelle des Motards.

Puis est venue la répartition par groupes. Dans la journée, chaque pilote aura l’opportunité de rouler durant 5 sessions de 20 minutes. Et enfin le grand moment, les premiers tours de roue sur le circuit, avec chauffage préalable des pneus obligatoire, sur une moto perso plus ou moins neuve, plus ou moins rodée...

Chacun profitera de ces sessions pour apprendre à mieux maîtriser sa machine, son comportement et adapter par la suite sa conduite sur route. C’est l’objectif de ces journées Open de la Mutuelle des Motards. L’assureur estime que de cette manière, on forme au mieux les conducteurs.

Pas de temps mort
Quelques chutes émailleront la matinée, et même une blessure légère, forçant à stopper les sessions de roulage. Sur route, les conséquences auraient sans doute été plus graves à cause des nombreux obstacles. Profitant des temps morts, Nathalie Betelli et Laurent Brian prodiguent leurs conseils en fonction du niveau de chaque stagiaire.

A midi, cerise sur le gâteau, les jeunes sociétaires montent derrière l’un des trois pilotes du GMT 94 qui, en dépit d’une actualité sportive chargée (l’enjeu du championnat du monde d’Endurance), se prêtent au jeu des baptêmes sur les motos musclées de la gamme Yamaha (MT-10, R1, R6…). Frissons garantis à chaque virage pour le passager !

Bilan de la journée, des assurés ayant conscience qu’ils avaient engrangé de l’expérience pour mieux maîtriser leur moto sur route. Et qui en ont profité pour se lâcher, prendre du plaisir en toute liberté sans la contrainte d’une limitation ou d’un poteau dangereux. C’est ainsi qu’ils l’expriment ci-dessous.

L’avis des participants

« Rouler plus librement »
Noémie et sa Honda CBR 500 R

« C’est la première fois que je m’essaie au circuit. J’ai eu un peu d’appréhension au début, mais durant un Open il y a des moniteurs, on est bien encadré, c’est important pour la première fois. Je ne savais pas forcément quelle trajectoire prendre, par exemple. Avant de poser le genou, je veux appliquer chaque étape que conseille Laurent Brian. Après, on verra. Je veux surtout bien prendre en main la moto et être à l’aise. Le circuit est un plaisir, celui de rouler plus librement que sur la route. Le but c’est de pouvoir améliorer ma conduite au quotidien. C’est surtout dans les virages que je me sens moins à l’aise, je vais donc les travailler ! »

« Prendre des conseils »
Léo roule en Honda VFR de 1993

« Cette moto a mon âge ! C’est ma moto de tous les jours. Elle dormait avec un cheval dans une grange à côté d’Aurillac et je l’ai retapée. Le circuit m’a toujours impressionné, alors quand j’ai reçu un mail de la Mutuelle pour s’inscrire, avec des mecs avec lesquels on aurait des trucs à échanger, j’ai répondu que j’étais partant. Prendre les conseils des moniteurs, c’est chouette. Sur la route, ce que j’ai appris va me servir : les limites de ma bécane, notamment sur le freinage, la puissance de la moto… »

« Connaître mes limites »
Yoan est venu avec sa Kawasaki Z800

« Je viens de l’assurer sur piste car j’ai pas encore le permis A full, je suis en A2 et je roule sur une ER6n. C’est donc ma première sortie avec. Faire de la piste coûte cher mais on connaît plus facilement ses limites et celles de la moto. Sur route on roule prudemment et sur piste on peut se lâcher, ça fait du bien. Les formateurs, heureusement qu’ils sont là, on apprend grâce à eux. »

Mille participants par an
Chaque année, les Open Mutuelle de Motards accueillent près de 1 000 participants. A travers ces rendez-vous « passion », elle ouvre les portes des circuits à un tarif compétitif à des conducteurs assurés ou non chez elle, expérimentés ou non. Et, parce que la protection du pilote est essentielle, la Mutuelle des Motards s’est associée à Furygan pour prêter combinaisons et dorsales aux participants. De quoi passer une journée inoubliable.

- Consultez le calendrier 2017 des Open Mutuelle des Motards en cliquant ici
- Inscriptions sur : www.openmutuelledesmotards.fr

Vidéo : embarquez pour un baptême sur le circuit Carole avec le GMT94

Publicité

Commentaire (0)

Publicité