Grâce à cette victoire de manche et sa troisième place lors du premier opus, le Flamand finit deuxième du Grand Prix et retrouve certainement un peu de moral.
- Le podium est complété par le véloce Italien Davide Philippaerts, officiel KTM qui eut fort à faire contre les deux pilotes Kawasaki (Leok et Mac Kenzie) ainsi que son coéquipier Barragan, pour atteindre ce résultat. Pour sa part, Sébastien Pourcel anime les débats en effectuant une belle remontée vers la quatrième place en première manche et en luttant pour le podium de la deuxième avant de s’accrocher avec Ramon.

MX2 : Cairoli en patron

Antonio Cairoli, le pilote du team Yamaha De Carli s’impose sans trembler lors des deux manches disputées sur le magnifique et ensoleillé circuit de Saint-Jean-d’Angély (17). Leader dès les premiers mètres de course, à aucune fois le Transalpin n’a subi de pression de la part de ses poursuivants. Au premier rang desquels se trouve le Français Christophe Pourcel.

Dauphin de l’Italien dans chaque round, le pilote Kawasaki GPKR a du cravacher en première manche pour s’emparer de la seconde place après un départ moyen. Mais il n’a jamais eu la chance de revoir son adversaire désigné pour la couronne mondiale.

Le second acte voit un début de manche beaucoup plus indécis pendant les premiers tours puisque Pourcel suit de près Cairoli et semble motivé pour s’attaquer au leader. Peine perdue puisque le pilote Yamaha s’échappe de nouveau vers la victoire. Troisième de chaque manche et du classement général, le Sud-africain Tyla Rattray joue les épiciers, à défaut d’aller titiller ses petits camarades de jeu.

À noter les bonnes performances de Pascal Leuret et Nicolas Aubin qui terminent aux quatrième et cinquième rangs du classement général.

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité