En images

Signature de la charte Signature de la charte

Contenu bordé à la hâte

Mais quel est donc le contenu de cette charte ? Difficile à détailler, encore. Il faut préciser à cet instant que la signature officielle fut quelque peu précipitée par un événement « hors cadre » : les acteurs du dossier souhaitaient que le délégué Sécurité routière du gouvernement, Frédéric Péchenard, signe la charte en personne.

Interlocuteur favorable

Et pour cause, ils avaient trouvé en lui, durant les mois de négociations précédant, un interlocuteur favorable à la moto. Or, le 3 décembre, M. Péchenard était sur le départ. Il y avait donc urgence à apposer ces illustres paraphes…

Opération séduisante

Mais rien que dans le principe, l’idée est séduisante : le gouvernement s’engage à contribuer à favoriser, par une incitation financière, les motards et scootéristes à s’équiper. Donc, il ne les oblige pas à le faire. C’est dit, et c’est même écrit !

20 à 30 % de réduction

Les consommateurs profiteront, en avril 2014 puis entre octobre 2014 et avril 2015, d’une réduction de 20 à 30 % sur certains équipements de protection individuelle (EPI), siglés d’une étiquette distinctive dont le logo est encore à définir.

4 « packs équipement » seront proposés :
. Pack 1 : blouson et gants
. Pack 2 : pack 1 + pantalon
. Pack 3 : pack 2 + bottes
. Pack 4 : pack 3 + airbag

La réduction sera matérialisée par un chèque correspondant à la remise, dont le montant sera fonction du pack choisi par l’utilisateur.

Financement à compléter

Le financement de l’opération n’est pas encore totalement défini. « Ce ne sera pas aux chaînes de distribution à supporter la totalité de la remise, mais seulement 8 % », explique Eric de Seynes, président de la CSIAM. L’ensemble de la filière contribuera à financer le reste. Un fonds commun sera créé, auquel participeront également les assureurs. Le Groupement des Entreprises Mutuelles d’Assurance (GEMA) et Assureurs Prévention étaient présents le 3 décembre.

« Les importateurs se chargeront de la logistique, de la publicité sur le lieu de vente et de l’expédition des matériels inclus dans ces packs, poursuit Eric de Seynes. Les fabricants d’équipements se chargeront de l’étiquetage spécifique des produits, qui devront également correspondre à la norme CE ». La Sécurité Routière, elle, assurera la communication de l’opération en calquant des campagnes de prévention sur les périodes de réduction.

Culture de la sécurité

« Nous souhaitons favoriser une culture de l’équipement et de la sécurité », expliquait Thierry Archambault, président délégué de la CSIAM. « Il s’agit de contribuer à réduire le nombre d’accidents et leurs conséquences ».

« Nous saluons l’initiative, car elle se situe dans ce que demande la FFMC, à savoir de la concertation, de la discussion et surtout pas d’obligation, pas d’arsenal répressif », soulignait France Wolf, membre du bureau national de la FFMC. « C’est bientôt Noël, ça change des décisions bling bling du conseil interministériel de sécurité routière de mai 2011, avec de la répression et aucun gain en sécurité routière.

Long terme

Cette initiative relève du long terme, cela donnera sans doute des résultats. Cela fait quatre ans qu’on discute dans des groupes de travail au ministère, qu’on expose notre point de vue, et cela finit par payer, entre la légalisation de l’inter-files et cette assurance d’une incitation à s’équiper et non à une obligation. Au début, les autorités étaient parties sur des mesures répressives, genre gilet jaune obligatoire en conduisant, taille de la plaque démesurée et plaque à l’avant… »

« La priorité, c’est clairement de lutter contre les excès de vitesse », concluait Frédéric Péchenard, peu avant de tirer sa révérence. « Mais, si à moto ou scooter, vous tombez alors que vous portez short et tongs, vous risquez des blessures extrêmement graves, peut-être pas mortelles mais graves. L’intérêt de cette opération est qu’elle va permettre à des gens de s’équiper à moindre frais. Sur le sujet, je suis pragmatique : il vaut mieux être un peu équipé que pas du tout ».

Publicité
Publicité