En images

visuel visuel visuel

Appelée « mise en sécurité des motards », cette action organisée par la Fédération française des motards en colère de l’Aude (FFMC 11) avait pour but de mettre en évidence le double discours des politiques en ce qui concerne la sécurité des 2-roues motorisés (2RM).

« Les services de l’État prônent la sécurité routière, mais sur le terrain c’est tout autre chose que nous voyons, constate la FFMC 11. En permanence on recense des infrastructures routières dangereuses pour les 2-roues : revêtement en piteux état, aménagement illicites… »

Identifier les points noir
C’est donc sous un beau soleil de printemps qu’une quarantaine de motards, chevauchant 35 véhicules, se sont retrouvés à Narbonne pour cette opération de la FFMC 11, le 21 mai dernier.

Partis de Narbonne, les militants ont sillonné le département à la recherche d’endroits dangereux pouvant occasionner des accidents pour les usagers en 2RM. Sur leur parcours, ils ont commencé par signaler, à l’aide d’une bombe de peinture répondant à la norme routière, 4 100 mètres linéaires de routes départementales.

Immobilisme
Les motards ont ensuite pris la direction de Limoux pour dénoncer la dangerosité de la route de Chalabre. « Cette chaussée est complètement à refaire, et cela dure depuis 10 ans, déplore la FFMC 11. La Fédé se démène pour que les travaux soient effectués, mais sans succès ».

Informer
Ils ont continué leur périple à la recherche du moindre défaut. Pendant que ces « artistes peintres » s’affairaient à marquer les zones dangereuses, d’autres motards allaient à la rencontre des automobilistes pour les informer du projet de création de zones de circulation restreinte (ZCR) en ville, lancé par le ministère de l’Environnement.

Cette mesure, inclue dans la loi sur la Transition énergétique votée en 2015, offre aux villes candidates la possibilité d’interdire de circulation les véhicules par catégorie (automobile, 2RM, camions…), en fonction de leur date de mise en circulation et de leurs émissions polluantes. Inutile de dire que les automobilistes ont bien apprécié d’être informés par les motards.

115 km de routes visités et signalés à la peinture
De l’avis de tous les participants, la journée d’action fut constructive. Les motards ont parcouru 237 km, tagué de peinture 115 km de routes en utilisant 28 bombes de peinture. La journée terminée, les militants et responsables de l’antenne FFMC 11 ont promis de se retrouver courant juin.

- Guide de conduite : Plus de 100 conseils pour rouler en moto et scooter

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité