En images

visuel

Après cet appel du pied, les motards se sont dispersés sans incidents après 3 heures d’un défilé bon enfant.

JPEG - 25.7 ko
les ’anciennes’ étaient là aussi pour témoigner leur attachement à la dernière marque française

Cette manifestation avait pour but de favoriser « une solution industrielle en France » car le Voxan Club de France déplore « le pillage de la technologie » par le groupe Merker Yshima. Le cri de solidarité des amoureux de la Voxan sera-t-il entendu ?

Rien n’est moins sûr, puisque selon Philippe Aller, le secrétaire du Voxan club de France, « Nous n’avons aucune nouvelle du liquidateur judiciaire, ni même de l’encadrement, tout se passe comme si les 200 membres du Voxan Club de France comptaient pour du beurre.Tout se passe comme si on ne veut pas connaître l’avis des possesseurs de Voxan. Surtout qu’on est pas là pour foutre le merdier, mais on est là pour soutenir la marque ! »

Selon la presse régionale, « Les cadres vont présenter leur plan de cession » dixit Didier Tirard,directeur de l’entreprise, dans le Progrès du 9 avril. Mais on sait aussi , de manière officieuse, c’est qu’il existe 2 autres plans de reprise de la marque par de « gros » repreneurs.
Lequel sera le bon ?
Réponse à la fin du mois d’Avril.

Visiter le site du Voxan Club de France
Pour connaitre l’histoire de la Voxan : Voxan, l’histoire d’un mythe

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité