En images

Aveyronnaise Classic : Aubert domine Aveyronnaise Classic : Planet attaque Aveyronnaise Classic : course d’orientation Aveyronnaise Classic : meilleure fille Aveyronnaise Classic : le grand vainqueur

Comme une horloge

- « Beaucoup de plaisir » restera la phrase la plus entendue, tellement les pilotes ont apprécié les parcours. Une organisation menée de main de maître, par Jacques Mouly président de la course et Christophe Delagne président de la FFM-Aveyron, sans oublier l’aide de nombreux bénévoles.

Chute

- Quant à Emmanuel Albepart, le seul double vainqueur de l’épreuve, il a été victime d’une grosse chute : casque explosé et guidon fracassé sur sa Kawasaki. -Évacué d’urgence à l’hôpital de Rodez, il s’en sort avec une entorse à l’épaule, un traumatisme crânien et gros hématome à la cuisse.

Mémoire

- L’année prochaine, Johnny Aubert devrait revenir en portant le dossard n°1, sachant que les petits numéros sont attribués dans l’ordre des meilleurs pilotes. -Seul le n°11 ne sera jamais donné. En effet, il appartient a Richard Sainct, originaire d’Aveyron, qui l’avait obtenu en 2004, quelques mois avant sa disparition au rallye des pharaons.

Jean-Claude Savoyant - Correspondant 12

Publicité

Commentaire (0)

Publicité