La Fédération française des motards en colère de l’Aude (FFMC 11) a organisé une opération de grande envergure sur l’ensemble du département, visant à dénoncer la vétusté du réseau routier et des nombreux pièges à motards qui s’y trouvent.

Multiplier les actions
Le rendez-vous avait été fixé dans quatre villes du département : Carcassonne, Narbonne, Limoux et Castelnaudary. « Cela a permis de multiplier nos actions, explique Jean-Louis Ferrand, coordinateur de la FFMC 11. En tout, ce sont plusieurs dizaines lieux dangereux qui ont été marqués ».

Artistes de la chaussée
À chaque arrêt, pendant que certains motards faisaient la circulation, d’autres s’affairaient à marquer, à l’aide de bombes de peinture à la norme routière, les parties de la route jugées problématiques.

Changer les mentalités
« Nous avons profité de notre action pour informer les communes concernées, poursuit Jean-Louis. Il faut se rendre à l’évidence, les routes sont de plus en plus laissées à l’abandon, s’il n’y a pas une prise de conscience, elles continueront de tuer » .

En fin de journée, les militants motards de la FFMC 11 se sont retrouvés au bowling de Carcassonne et au lieu de bombes de peinture, on fini par jouer avec des quilles !

L’antenne FFMC de l’Aude donne rendez-vous aux motards le 5 novembre prochain pour une grande manifestation départementale autour de la lutte contre les infrastructures routières dangereuses.

Publicité
Publicité