Accueil > En attente de décision > Yamaha et Gauloises se séparent

Yamaha et Gauloises se séparent

samedi 24 décembre 2005

JPEG - 16.8 ko
Le cigarettier Altadis n’a pas apprécié que ses couleurs ne soient pas présentes lors de la finale du GP de Valence, le 6 novembre 2005. En effet, les Yamaha portaient les couleurs de leur cinquantenaire.

C’est désormais officiel, Yamaha et le groupe Altadis ne convoleront plus ensemble lors de la saison prochaine en MotoGP.

C’est la fin d’une aventure qui remonte à trois ans, puisque le cigarettier, propriétaire des marques Gauloises et Fortuna, sponsorisait les équipes Yamaha en motoGP (Yamaha Factory Racing et Tech’3) avec qui elles ont décroché deux titres de champion du monde en 2004 et 2005.

Les premiers tiraillements sont apparus lors de la finale de Valence. Les pilotes Yamaha, avec Rossi en tête, y ont roulé aux couleurs du cinquantenaire de la marque, c’est-à-dire avec des motos blanches et liseré rouge, alors que cette apparition devait se faire au GP de Motegi.

Le cigarettier n’a pas tellement apprécié, en termes de retombées médiatiques, vu que le groupe est basé en Espagne. De plus « Vale » avait clairement fait savoir qu’il ne voulait plus faire l’apologie du tabac.

Dès lors la rupture était consommé et a été rendue publique le 23 décembre. Il est fort à parier que Gauloises aille apporter son soutien au champion du monde WRC, Sébastien Loëb, l’an prochain.

Mais cette rupture, annoncée de manière unilatérale, n’a eu l’heur de plaire au cigarettier, qui a répondu trois heures plus tard par un communiqué cinglant, où il rappelle que « l’annonce faire par Yamaha, arrive alors que les deux compagnies sont encore en plein au milieu de négociations pour aplanir leurs différences de points de vue » . Et Altadis de rappeler « que Yamaha est toujours liée par des obligations légales et ne peut pas de ce fait collaborer avec des sponsors dont les marques viendraient à concurrencer directement Gauloises ou les produits Altadis ».

La menace est brandie, car le groupe espagnol précise « qu’il n’hésitera pas à saisir la justice au cas où Yamaha ne reconnaît pas ses obligations envers le cigarettier »
Ambiance...

Avec cette annonce, c’est le troisième « gros » sponsor qui quitte la scène du MotoGP après Télefonica Moviestar et Camel.

T.L.

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?