Accueil > En attente de décision > Radars automatiques : Première craintes sur l’argent des amendes

Radars automatiques : Première craintes sur l’argent des amendes

mercredi 6 juillet 2005

C’est un député de la majorité présidentielle, l’UMP Hervé Mariton,(voir photo) qui s’est inquiété de l’utilisation des amendes des radars automatiques. « Nous avons appris que quelques dizaines de millions d’euros seraient affectés à l’Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF) », a expliqué l’élu de la Drôme lors du colloque de l’Assemblée Nationale sur les Radars automatiques le 30 juin dernier.

L’AFITF a été créée le 1er janvier 2005 par le ministère des Transports pour financer des projets d’infrastructures comme des liaisons ferroviaires et des tronçons d’autoroute dans l’Hexagone. Rien à voir avec la sécurité routière… « C’est une mauvaise solution, » a fermement souligné Hervé Mariton. « Le fruit des radars doit être affecté, comme prévu à la sécurité routière ».

Rappelons que, pour justifier sa politique de contrôle-sanction automatique, le gouvernement a toujours précisé que le fruit des amendes serait exclusivement destiné à des opérations de sécurité routière… Commencerait-il à dériver ?
Nicolas Grumel

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?