Accueil > En attente de décision > Pollution : circulation alternée pour les motos

Pollution : circulation alternée pour les motos

mardi 1er août 2006

La circulation alternée était jusqu’ici dévolue aux voitures et aux poids lourds. À partir de 2007, les deux-roues motorisés d’Ile-de-France devront s’y soumettre.

Dans le cadre du Plan de protection de l’atmosphère (PPA), cette mesure a récemment été ratifiée par le préfet d’Ile-de-France et le préfet de police de Paris. En cas de pic de pollution, selon son numéro d’immatriculation (pair ou impair), le véhicule devra rester au garage. Les 50 cm3 non immatriculés seront interdits de circulation.

Rappelons que, depuis sa mise en place, la circulation alternée n’a été appliquée qu’une seule fois : le 1er octobre 1997.

Une moto pollue autant que plusieurs dizaines de voitures !

Un deux-roues débridé pollue autant que « plusieurs dizaines de voitures », selon la préfecture de police de Paris. Cette affirmation saugrenue ne découle pas d’une simple ignorance de toute notion de physique. Elle manque avant tout de bon sens, et dénote d’un effet d’annonce qui tend au ridicule.

Certes, le taux de rejet toxique par litre d’essence brûlé reste supérieur pour les deux-roues. Précisons que les motos les plus récentes répondent à la norme Euro 3, alors que les voitures arrivent à Euro 5. Mais environ un tiers du parc auto français est antérieur à 1980, avant les premières mesures antipollution. Le parc deux-roues se renouvelle bien plus rapidement, la moto devrait donc vite rattraper son retard.

De plus, si nombre de motos consomment trop par rapport à leur cylindrée, à type de conduite identique, elles restent en deçà de ce qu’engloutissent la plupart des voitures en agglomération.
Malgré son affirmation, la préfecture de police ne souhaite cependant pas interdire en permanence la circulation des motos les plus polluantes. La Mairie de Paris, elle, l’envisage.

Connaître le taux de pollution des machines neuves est aisé car elles sont soumises aux normes antipollution européennes. Ce n’est pas le cas des modèles les plus anciens. Il est imaginable qu’un contrôle technique spécifique soit mis en place un jour. Dans ce cas, gageons qu’il ne concernera pas uniquement les deux-roues franciliens.

G. Acerra (source Le Parisien, 17/07/06)

Vidéo : La place du deux-roues motorisé en ville

Flash Video - 1.6 Mo
Frédéric Brozdziak (FFMC)
Des propositions pour plus de sécurité



Entretien avec Frédéric Brozdziak (FFMC) « Le
deux-roues motorisé est le futur de la mobilité en
ville. »


Pour une meilleure intégration des deux-roues en
milieu urbain : les remontées de files, les couloirs de
bus, le stationnement. Les normes Euro 3 et Euro 4
rendront les deux-roues moins polluants que les
voitures.

Cliquez sur l’image pour lancer la vidéo

Soutenez la FFMC en portant ses couleurs : casquettes, sweet, pin’s, coupe vent...

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?