Accueil > En attente de décision > Moto de gendarme banalisée en Maine et Loire

Moto de gendarme banalisée en Maine et Loire

mardi 30 août 2005

Depuis le jeudi 18 août, les gendarmes de l’Escadron Départemental de Sécurité Routière (EDSR) du Maine et Loire (49) dispose d’une moto banalisée pour traquer les comportements à risques sur la route.

Il s’agit d’une BMW 650 CS grise, conduite par un gendarme en civil (jean et blouson noir) qui se poste à des points fixes, notamment à des intersections. La méthode est imparable : le gendarme en civil se poste à un carrefour (Mûrs Erigné près d’Angers) tandis que ses collègues en uniforme se planquent dans une petite rue adjacente.

Dès qu’un usager de la route « grille » un feu rouge il est signalé par radio par le gendarme en civil et les militaires n’ont plus qu’à intercepter le contrevenant.

En trois sorties les gendarmes de EDSR ont relevé trois ceintures non attachées, quatre franchissements de ligne continue, cinq utilisations de téléphone portable au volant et quatre feux grillés.

L’avantage de cette moto banalisée, pour les gendarmes, est d’éviter que les usagers ne se préviennent entre eux avec des appels de phare. En effet qui se méfierait d’un motard lambda garé sur un terre plein ?

Les autorités du Maine et Loire justifient cette nouvelle méthode par les mauvais chiffres de la mortalité sur les routes. En effet depuis le début de l’année 42 personnes sont mortes sur les routes du Maine et Loire contre 34 à la même époque l’année précédente.

T.L. avec Pascal Corbin

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?