Accueil > En attente de décision > Le GPS facteur d’insécurité routière ?

Le GPS facteur d’insécurité routière ?

lundi 6 mars 2006

La compagnie d’assurance britannique Privilege a effectué une étude concernant l’utilisation du GPS en voiture. Elle a été rendue publique le 21 février dernier. Pour Privilege, l’utilisation intensive de cet appareil de navigation peut mener à la catastrophe. Pas si évident.

19% des utilisateurs de GPS seraient sujets à de fréquentes baisses de concentration au volant. Une proportion qui ne serait « que » de 17% pour ceux qui utilisent une carte routière. Des chiffres pas vraiment significatifs de par leur écart.

Bien plus inquiétant, 50% des personnes interrogées avouent avoir déjà programmé leur système en roulant. Suivrait une période de 10 secondes durant lesquelles le conducteur ne regarderait pas la route !

Après l’utilisation dangereuse et délictueuse du téléphone au volant, se pose donc le problème de celle du GPS. Mais ce qui ressort de cette étude, c’est que ce n’est pas l’appareil en lui-même qui est en cause, mais la manière dont il est utilisé.

Or, s’il est programmé avant de rouler, il pourrait même aider à limiter le risque d’accident. Le conducteur suivant les instructions orales, il peut mieux se concentrer sur la route. Il ne passe pas son temps le nez en l’air à guetter les panneaux indicateurs… ou les yeux rivés sur l’écran du « gadget ».

En France, en 2005, 310.000 systèmes de navigation portables ont été vendus. Les analystes de GfK, un institut allemand d’étude des nouvelles technologies, prévoient un doublement des ventes pour 2006. Sans compter les véhicules équipés de série.

On peut attendre de la Sécurité routière qu’elle opère à une campagne de sensibilisation sur le bon usage de ce système. Cependant, les fabricants de GPS portables, ainsi que les constructeurs automobiles, ont aussi leur rôle à jouer. Ils se doivent de mettre l’accent sur une utilisation à bon escient de l’appareil.

L’histoire ne dit pas si la compagnie d’assurance a majoré les primes de ses clients dont le véhicule est équipé d’un GPS. Mais une étude publique et à plus grande échelle aurait son intérêt étant donné la démocratisaton de ce système.

G.A.

(source Reuters)

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?