Sujet

François
le 16 février 2010 à 17:27

Parking moto payant à Londres : la colère monte !

Mobilisé depuis deux ans, les motards londoniens mènent une lutte sans merci contre le conseil municipal du centre de Londres.
Objectif : obtenir l’abandon du parking payant et son système de paiement par téléphone. Motomag est allé à leur rencontre.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 11 octobre 2013 à 23:31

Parking moto payant à Londres : la colère monte !

mais si on en a un peu dans le pantalon on peut toujours la refaire (la révolution)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 18 juin 2010 à 02:22

Parking moto payant à Londres : la colère monte !

je suis allé à Londre à moto il y a 3 semaines (w-e avec ma douce trop bien ^^ ). Je me suis garé en me disant bien : HORS DE QUESTION DE PAYER UN PARCMETRE POUR MOTO. J’attends un éventuel PV mais de toute façon, je n’avais pas de téléphone. Je compterais bien contester au cas où, bien enntendu.
Les manif à la facebook, faudrait voir pour organiser ça ! ça peut etre efficace !
En tout cas, je vais dejà pique niquer devant la prefecture demain avec la ffmc44

Madguss, roule toujours en er-5

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 février 2010 à 14:58

Parking moto payant à Londres : la colère monte !

Rigolez pas c’est ce qui nous attends après les régionales, vous verrez ! Péages urbains, CT étendu pour les plus de 50cm3, verbalisation massive des remontées de files, etc... On vous y prépares déjà.
Bref rien pour la sécurité et la prévention mais le tout répressif et payant habituel.Quel bande d’enculés !Dommage que la révolution soit passée...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 février 2010 à 10:46

Parking moto payant à Londres : la colère monte !

N’oublions pas que la mondialisation et l’ultralibéralisme sont des idées britanniques. Pour avoir travaillé avec des britanniques, particulièrement des Anglais, pendant 15 ans, je peux dire qu’ils sont cupides, et que rien n’existe au-dessus de l’argent. Ils adorent la frime, se défoncer sans vergogne, et se croient nettement plus intelligents que la moyenne. Je connais Londres depuis les années 70, et j’ai pu noter l’évolution négative de cette ville ; embourgeoisement, élitisme, morgue, perte de sa folie typique. Cette dérive supplémentaire n’est qu’une suite logique de cet appât du gain typiquement anglais. Londres est devenu une ville financièrement inaccessible aux "pauvres", une sorte de territoire réservé aux nantis. A mon avis, la moto "fait tache" dans le paysage.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 21 février 2010 à 01:46

Parking moto payant à Londres : la colère monte !

Décidément, tous les gouvernants sont aussi obtus quand il s’agit de moto. Les motards anglais ont raison de ne pas se laisser faire.
Et, comme toujours, ce sont les arguments les plus faciles à comprendre que ces chers technocrates ne comprennent pas !!

Taguer les N° de place et ne pas posséder de téléphone sont évidemment de bonnes réactions, mais il faudra sans doute aller plus loin.

Ici, à Paris, ce genre de mésaventure risque de nous arriver. Il faut donc commencer dès à présent à nous préparer à "casser du parcmètre", comme il y a quelques années pour les voitures...

Répondre à ce message
auteur
François

le 17 février 2010 à 10:38

Parking moto payant à Londres : la colère monte !

Bonne initiative.
Cependant, il faut savoir qu’il est encore possible de stationner gratuitement dans Londres, en dehors du quartier de Westminster (donc éloigné du centre).
Quant à la fameuse "congestion charge", la moto en est, pour l’instant, exemptée.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 16 février 2010 à 21:32

Parking moto payant à Londres : la colère monte !

Texte envoyé ce soir à l’ambassade d’Angletere :
"Je suis motard, j’ai lu que pour visiter Londres il faut payer un "péage" pour accéder à la capitale, puis payer pour stationner en moto via un numéro de téléphone portable....
Je refuse d’être considéré comme une vache à lait, je me sens solidaire de mes camarades motards anglais qui manifestent en ce moment, et de plus je n’ai pas de téléphone portable !
En Irlande, tout est gratuit, j’irai donc en Irlande.
Désolé !
M. Vermeulen, membre de la F.F.M.C."

Je ne sais pas si ça servira, mais l’utopiste que je suis imagine des centaines de courriels identiques arrivant dans les ambassades britanniques.... ben quoi, on peut rêver ?

Répondre à ce message