Sujet

David Anser
le 24 septembre à 16:25

Pollution : un rapport enterre la moto

La Mairie de Paris s’est rapprochée de l’ONG américaine ICCT (Conseil international pour le transport propre) pour établir le niveau de pollution des moyens de transport en conditions réelles de circulation. 180 000 mesures ont été effectuées pendant ce test, conduit entre juin et juillet 2018. L’étude pointe du doigt deux catégories. Les Diesel bien sûr et – devinez ! – les 2 et 3-roues. Comme par hasard !

Lire l'article
Tous les messages
auteur
FRED

le 4 octobre à 11:33

Pollution : un rapport enterre la moto

l’esprit critique est largement exercé puisque dans le lien que je t’ai donné, l’auteur montre comment Svensmark ne retient que la période (de 11 ans...lol) qui valide son hypothèse, alors que la suite des évènements depuis 1995 l’invalide totalement. Et l’auteur explique, de façon assez pedagogue, en quoi la démonstration ne tient pas la route. Après, on a aussi le droit de voir du complot partout, c’est pas pire que n’importe quelle religion.
En tous cas, ce genre d’attitude genre "le co2 emis par l’homme n’a pas beaucoup d’influence sur le climat", ça décrédibilise complètement quelqu’un s’exprimant sur le sujet de la pollution, quand bien même il aurait raison sur d’autres polluants et leurs origines (pour en revenir au sujet de l’article).
ça me fait penser à tous les illuminés sur facebook qui, au sujet des 80, disent que c’est un coup de fabricants de panneaux, que le president de mon conseil departemental a jeté les anciens panneaux 90 (qui n’existaient quasiment pas) pour avoir une excuse pour ne pas restaurer le 90, etc.

Répondre à ce message
auteur
FileDansLeVent

le 4 octobre à 11:03

Pollution : un rapport enterre la moto

Bon un tout dernier message, ici c’est un site de moto, notre passion et donc pas le lieu idéal pour "débattre".

Il est dommage de voir qu’en France une partie de la population prend une autre parti pour des débiles profonds.
Tout cela est un peu plus complexe.

Et c’est vous qui déploriez dans un précédent message les sommes dépensées dans le système éducatif...

Au lieu de parler d’esprit critique, exercez-le.

Par exemple pour la lune j’ai effectivement quelques doutes, mais cela est très récent et uniquement basé sur le très récent documentaire de Massimo Mazzucco : American Moon.
Je vous le déconseille si vous ne souhaitez pas douter.

Il a aussi commis le meilleur documentaire (plus ancien) sur le 11 septembre.

Salut motard

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 4 octobre à 01:11

Pollution : un rapport enterre la moto

Ah oui c’est vrai. Le co2 n’a aucun effet, le 11 septembre c’est un missile américain et l’homme n’est jamais allé sur la lune. J’ai tout bon ? Lol.
Sue le lien que j’ai donné, on voit très bien que ton cher "scientifique" a pris pour faire sa démonstration la partie de la courbe qui l’intéressait, comme le fait la DSR pour montrer la corrélation entre la baisse des tués et le nombre de radars. Oubliant au passage que corrélation n’implique pas un lien de cause à effet

Répondre à ce message
auteur
Nikopol

le 3 octobre à 19:26

Pollution : un rapport enterre la moto

FileDansLeVent, vous pouvez prétendre ce que vous voulez, l’article du site les Crises qui démonte la « théorie » Svensmark le fait avec une démonstration scientifique à l’appui qui n’est pas réfutable. Sauf si on est de mauvaise foi. Et il faut en avoir une sacrée dose, de mauvaise foi, pour prétendre que 250 ans d’industrialisation forcenée n’ont eu aucune incidence sur l’environnement. Ne pas voir la corrélation entre l’activité humaine et le dérèglement climatique – ce qui est en aucun cas affirmer que c’est la seule raison, juste que c’est la plus importante, bien plus pertinemment que de mettre en avant le rayonnement solaire –, c’est au mieux faire la preuve qu’on est un gros niais. Dans sa « démonstration », Svensmark prend les éléments qui collent à sa théorie fumeuse et occulte tout le reste : tout le contraire d’une démarche scientifique, comme le démontre l’article ci-dessus cité.

Répondre à ce message
auteur
FileDansLeVent

le 3 octobre à 17:01

Pollution : un rapport enterre la moto

Lorsque j’ai vu "Le Secret Des Nuages" sur Arté voici quelques années, je ne voulait pas entendre une chose plutôt qu’une autre.
Il est certain que ce documentaire ne pourrait plus être diffusé aujourd’hui, il ne va pas dans le sens de la pensée dominante. D’ailleurs le chercheur à eu du mal à faire publier ses recherches.

L’article du site les-crises qui prétend démonter des recherches du scientifique Henrik Svensmark n’a, à mes yeux, aucune crédibilité. Le même site prétendant démonter les théories alternatives, à produit un dossier sur le 11 septembre qui épouse totalement la version officielle et qui en plus censure les commentateurs qui pensent mal.

Il vous a fallu moins de 2 minutes pour trouver un article qui dit ce que vous avez envie d’entendre. Quel esprit critique, félicitations.

https://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 29 septembre à 14:19

Pollution : un rapport enterre la moto

c’est surtout que les mecs n’ont aucun esprit critique à partir du moment où on leur dit ce qu’ils veulent entendre. Par exemple, Henrik Svensmark que je ne connaissais pas, ça m’a pris moins de 2mn pour trouver sur internet que sa théorie était bidon :
https://www.les-crises.fr/climat-18-l-imposture-svensmark/

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 septembre à 18:42

Pollution : un rapport enterre la moto

Il manque pas d’air "filedanslevent" ! D’ailleurs il a pris un vent semé par Fred... :+)
Eric.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 27 septembre à 21:45

Pollution : un rapport enterre la moto

mon dieu, ça vaut le coup de dépenser de telles sommes dans notre systeme éducatif pour lire ça.
Puisque tu es fan de youtube, va voir la chaine du "reveilleur", et tu auras un démontage en règle du sieur Gervais (qui n’a jamais fait partie du Giec lol)

Répondre à ce message
auteur
FileDansLeVent

le 27 septembre à 15:57

Pollution : un rapport enterre la moto

On a l’habitude de la malhonnêteté de la mairie de Paris dans ce domaine.

Ce mensonge du CO2 responsable du réchauffement est devenu un dogme et j’ai bien peur que malheureusement les critiques à l’encontre de ce mensonge soient désormais dénués d’effets puisqu’il s’agit d’un dogme.

Mais, il serait tout de même souhaitable plutôt que de se battre sur telle ou telle valeur de CO2 de leur rappeler que le CO2 est un très faible gaz à effet de serre.

Des scientifiques le disent et le démontrent. Par exemple Henrik Svensmark scientifique danois (youtube le secret des nuages) dont les recherches ont été validées par Jasper Kirkby du CERN.
En résumé le réchauffement est du à la vapeur d’eau dont la densité est "pilotée" par les rayons cosmiques. La vapeur d’eau est un GES autrement puissant par rapport au CO2.
Le secret des nuages :
https://youtu.be/6xP4Kwvwoxc

Entres autres il y a aussi François Gervais qui faisait partie du GIEC, mais qui en est sorti puisque ses remarques sur des documents scientifique n’étaient pas prises en compte. (youtube : L’urgence climatique est un leurre)

L’urgence climatique est un leurre :
https://youtu.be/iK3G8wqqp_k

https://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique

Le GIEC applique à mon avis la méthode politique (*)

(*)
Méthode scientifique : Voici les faits, quelles conclusions nous pouvons-nous en déduire ?
Méthode politique : Voici les conclusions, quels faits pouvons-nous trouver pour les supporter ?

Répondre à ce message
auteur
Lonewolf

le 26 septembre à 19:01

Pollution : un rapport enterre la moto

J’arrive un peu tard sur le sujet et tout est à peu près dit. Merci Fred pour tes 2 interventions, qui enterrent proprement la doxa imbécile des terroristes de "l’écologie" répressive. C’est désolant de voir combien certains sont capables de discréditer un vrai sujet (car la pollution est un véritable problème de santé, et le réchauffement climatique un événement incontestablement causé par l’humain) en poussant le bouchon trop loin.
.
Il faut le dire et le répéter : la pollution (effective, réelle) provoquée par la moto est une goutte d’eau dans l’océan des sources d’émissions toxiques.

Répondre à ce message
auteur
Ksiribrib

le 26 septembre à 13:04

Pollution : un rapport enterre la moto

Dans un pays Asiatique, le Japon, je crois, chaque construction est sur pilotis de façon à avoir les emplacements pour les véhicules au lieu d’encombrer les rues ; mais reste quand même le problème de la circulation aussi lié au prix de l’immobilier intra-muros.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 26 septembre à 11:48

Pollution : un rapport enterre la moto

"et au vue de la densité de véhicules dans les villes" : c’est peut être là qu’est déjà la problème. Faudrait peut-etre arrêter de concentrer toujours plus de population sur une part toujours plus petite du territoire. Quant on entasse des humains comme de la volaille en batterie, faut pas s’étonner que cela crée des problèmes. Quand on règle le problème des voitures, d’autres apparaissent : pénurie de logements, manque de cohésion sociale, traitement des déchets, etc.
Paris, 20700 hbts au km2 (je vous défie de trouver un autre animal de notre gabarit qui s’entasse ainsi...), Lozère 15 hbts/km2
Berlin : 4200 hbts/km2
Londres : 5600 hbts/km2

y’a pas de probleme de pollution à Paris, y’a juste un probleme d’aménagement du territoire. Là on fonce dans le mur, et nos politiques cherchent comment le reculer pour que ça tape pas tout de suite...

Répondre à ce message
auteur
Ksiribrib

le 26 septembre à 09:07

Pollution : un rapport enterre la moto

À partir du moment ou l’adjoint aux transports est aussi le président des cyclistes Européens, et quelques soient les excellentes argumentations techniques, la messe est dite, non ?
Il est évident qu’un moteur thermique pollue, et au vue de la densité de véhicules dans les villes, il y a forcément incompatibilité, mais il faudrait peut-être songer à "aménager" les villes pour d’autres façons de se transporter plutôt que de commencer par interdire sans en prévoir les conséquences.
on dit la charrue avant les boeufs, non ?
Tu m’étonnes que les politiques aient la plus mauvaise image vis à vis de leurs concitoyens....

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 26 septembre à 06:53

Pollution : un rapport enterre la moto

paulovox, en 2 posts espacés de 7h30, tu arrives à écrire " La mortalité dûe à la pollution est supérieure à 40000 morts [...]. Ca ne (me) fait pas plaisir mais les autos, motos etc hors de la ville." et "Gagner la communication grand public sera un sacré challenge".
Tu pourrais peut-être toi même arreter de relayer la propagande de ta première phrase non ?
Pour rappel, la pollution en question est due aux particules fines, qui ne sont pas dues aux moteurs essence. Donc déjà, hors sujet concernant la moto ; Ensuite, reprenons le chiffre : c’est pas 40000 morts, mais 40000 morts PREMATUREES. Et le vrai sujet, il est "prematurée de combien ?". Car si ça raccourci la vie de 2h ou de 20 ans c’est pas tout à fait la même chose. Et bien le rapport en question disait "prematurées de 6 à 9 mois". En clair, on fait mourir un peu plus tot des personnes condamnées à court terme.
Donc petite règle de 3 : sur 600 000 morts annuels, 48000 morts (c’est le chiffre exact) de 6 à 9 mois, donc 1/4 est due à la pollution aux transports, quel est l’impact sur l’esperance de vie globale si on supprime l’intégralité des véhicules thermiques (avions, camions et bateaux compris) ? 48000/600000*6 (ou 9)*0.25. ça fait entre 3.6 et 5.4 jours. Sur une espérance de vie de 75 ans, c’est tout à fait négligeable compte tenu de la marge d’erreur statistique et on met en avant un chiffre énorme de 48000 juste pour faire peur à la population et justifier des restrictions de libertés

Répondre à ce message
auteur
paulovox35

le 25 septembre à 20:59

Pollution : un rapport enterre la moto

ton diesel boit 10l4 le mien (16hdiblue bidule) boit 4.2l en moyenne et ma meule 35 (nc 750 x dct). pour le reste il est facile de mettre au pilori la ffmc et son manque de spécialiste Si tu en es alors merci de t’engager.
Pour le moyen term il faudra s’adapter à ces données
bruit et pollution deviennent des sujets à rejet des engins thermiques. soyons malins soit nous nous "adaptons" soit la moto (et autre véhicules thermiques) voient leur périmètre de fonctionnement écorné .
Gagner la communication grand public sera un sacré challenge

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 25 septembre à 20:29

Pollution : un rapport enterre la moto

Un détail : un taux de CO (monoxyde de carbone, ultra toxique) dix fois plus important ne veut rien dire. Dix fois plus important qu’une voiture pour lequel il a été divisé (grosso modo) par plus de 100 depuis les premières normes euro, ça veut dire dix fois moins important qu’une vieille voiture essence. Et par ailleurs, le C0 n’est plus un enjeu de santé publique dans les villes occidentales, mais un polluant archi marginal, quasiment un "marqueur". Les vrais polluants, ceux qui menacent la santé sont les HC et les NOx (qui peuvent se combiner pour faire de l’ozone) et surtout, plus redoutables car stockées par l’organisme, les particules.
Aujourd’hui, une bonne moitié des particules en ville ne viennent pas des moteurs mais de l’usure du bitume/pneus/plaquettes de freins. Qui use le plus le bitume, a les plus grosses plaquettes et les plus gros pneus ? L’auto ou la moto ?
Autre chose, une moto, même ancienne, n’émet pas ou peu de particules, contrairement aux millions de voitures récentes essence à injection directe qui ont été vendues pendant des années (et jusque l’an passé) en France, avec exemption "temporaire" de filtre à particules. Ces voitures sont Critair’2.
Encore autre chose : sur des parcours strictement identiques de banlieue à Paris et retour, mon break diesel boit 10,2l /100 en moyenne. Ma 800 cm3, 5,4 l/100.
Encore un truc : tant qu’il n’y aura pas un vrai spécialiste de la pollution à la FFMC, elle se fera enfumer par des chiffres que ses journalistes sont incapables de relativiser, analyser, contester.
Dernier truc, les motards urbains qui décatalysent leurs motos font peser sur l’ensemble des motards trois menaces :
1/contrôle technique moto (sans autre test dynamique que l’analyseur 5 gaz + sonomètre) plus simple contrôle visuel des normes E, des pneus et des freins.. Sans investissement ni formation, un centre de CT auto est capable de réaliser ce contrôle.
2/ Fermetures de villes et de routes à toute moto, Critair"X ou pas.
3/ Le retour du syndrome du blouson noir : l’hostilité de nos concitoyens. Le jour ou le JT de 20 h ou Le Parisien mettra en une "40% des motards retirent leur catalyseur", on aura l’air fin. Si en plus, l’article révèle que c’est le plus souvent fait par le concessionnaire avec maintien de la garantie...

Répondre à ce message
auteur
paulovox35

le 25 septembre à 14:46

Pollution : un rapport enterre la moto

c est exact ce que je veux dire c’est qu’il faut que la profession et les utilisateurs motos prennent ce sujet au sérieux.
bruit+ pollution= arrèt de mort pour notre passion.

Répondre à ce message
auteur
Motorman

le 25 septembre à 13:45

Pollution : un rapport enterre la moto

Effectivement, le rejet de CO2 ne figure que sur les CI des motos Euro4, et le monde motard n’est pas habitué à regarder cela (pour autant que le CO2 soit le seul polluant).

Mais il faut comparer ce qui est comparable. La 308 HDI est un diesel, et on sait qu’un diesel rejette moins de CO2 qu’un essence.

La Yaris est une hybride, il n’y a aucune bécane hybride à ma connaissance, et si le rejet des hybrides est faible, c’est parce que les parcours en 100% électrique sont comptabilisés avec les parcours en thermique pour le calcul des rejets.

Si on mesurait les rejets de CO2 du moteur thermique de la Yaris, on serait certainement surpris.

Après, pour les autres bécanes, tu ne mets pas de comparaison avec une voiture équivalente, mais on sait, et les différents scandales l’ont dévoilé, que ce qu’il y a écrit sur les CI n’est pas forcément la vérité, un certain constructeur allemand en a fait l’éclatante démonstration.

Mais il y a quelque chose qui ne faut pas oublier, combien de motards gardent leur échappement d’origine, avec le catalytique ?

Moi je l’ai gardé sur ma Triumph, mais je serais curieux de savoir combien de HD ou de Ducat roulent avec leur échappement d’origine (et je ne parle pas des autres marques, BMW en tête).

Répondre à ce message
auteur
fxgra

le 25 septembre à 13:42

Pollution : un rapport enterre la moto

Bonjour
La mairie de Paris n’aime ni les 2 roues motorisés , ni les voitures et merci de m’alerter de nouveau sur ce fait.
Par ailleurs, les 2RM sont aussi attaqués sur le bruit, et a plus ou moins juste titre. J’ai lu avec intérêt le dernier essai Devil du dernier numéro. Vous publiez des comparaisons couple/puissance avec pot origine et pot adaptable. Allez jusqu’au bout du comparatif, publiez les db avec le pot d’origine et le pot adaptable svp, chacun pourra choisir en connaissance de cause avant d’acheter un pot adaptable homologué. Prenez de l’avance sur les attaques à venir de Mme Hidalgo. Bonne route

Répondre à ce message
auteur
paulovox35

le 25 septembre à 13:18

Pollution : un rapport enterre la moto

Bonjour
ok ce rapport est tronqué faussé etc.
Néanmoins regardons la problématique pollution
Voyez vous lors d’essai moto, ou sur les fiches techniques la mention Émissions de CO2 (g/km) lors des essais presse.
Les mag nous bassinent avec les puissances maxi, le côté sportif (si ça ne l’est pas c’ une fablesse) comme si l’on roulait sur circuit.
Je mets à part moto mag et le monde moto. ou ducati
voyez les Émissions de CO2 (g/km) des motos récentes comparées aux autos
guzzi v 85tt 120gr/km ,peugeot 308 hdi 92gr/km : cherchez l’erreur. Je ne parle même pas de la yaris hybrid 75gr, la harley davisdon Low RiderS 2020 129gr , yam fjr 140 gr/km. Chez indian ils n’affichent même pas ni chez ducati.
Je vis en campagne. La mortalité dûe à la pollution est supérieure à 40000 morts. Je comprends que les villes veulent éradiquer les engins polluants des rues. Ca ne (me) fait pas plaisir mais les autos, motos etc hors de la ville.
Le rapport du GI EC est alarmant (les autres aussi) alors il nous faudra révolutionner notre pratique moto. En premier lieu choisir un engin qui pour caractéristique à une la pollution faible et pas la plus grosse puissance
D’ailleurs à quoi sert une grosse moto puissante en ville. une 300 ou 400 suffit amplement.
A force de ne pas regarder loin nous conduit dans le mur (interdiction etc.)
désolé d’ètre pessimiste

Répondre à ce message