Sujet

David Anser
le 19 juin à 15:35

Les radars ne font plus recette

La Cour des comptes, chargée de s’assurer du bon emploi de l’argent public, tire le signal d’alarme. Les radars ne génèreront pas les recettes espérées par l’État. Déjà 2018 avait été une mauvaise année, mais 2019 s’annonce catastrophique. Tous les indicateurs sont au rouge. Explications.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Carl Dauvert

le 12 juillet à 03:26

Les radars ne font plus recette

Nous avons le même "problème" au Québec. Même la mairie de Montréal se plaint du manque à gagner venant des contreventions. Au lieu de se réjouir d’avoir des conducteurs avec un comportement plus sécuritaire, la réaction a été de demander aux intervenants (policiers et autres agents) de trouver des moyens pour stabiliser les revenus.

Heu... je pense que j’en ai manqué un bout.

Ceci dit, oui le comportement des conducteurs a beaucoup changé dans les dernières années. Plus moyens de rouler librement sur les routes provinciales (départementales pour vous) où la limite est (encore) de 90Kmh. Il est maintenant rare de ne pas se retrouver à suivre une voiture, ou, horreur ultime, une moto qui roule à 80Kmh, voir moins et qui, en plus, freine à chaque courbe. Alors, les dépassements illégaux ne se compte plus. Voitures et motos confondues. Quelques fois des camions se joignent à la fête.

Pas facile d’être motard ces temps-ci. Et à ces vitesses immorales, je pers ma concentration.

Beaucoup de monde savent opérer un véhicule, mais peu savent le conduire. Alors ce n’est pas par excès de sécurité que les conducteurs se retrouvent moins dans la mire des radars, mais par manque de savoir conduire. Encore, on doit mettre dans la boite voitures et motos.

Et ça n’ira pas en s’améliorant, du point de vue du vieux motard que je suis. (soupir)

Mon opinion.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 21 juin à 13:00

Les radars ne font plus recette

Salut, c’est la pompe à fric !

Répondre à ce message
auteur
Lonewolf

le 21 juin à 10:52

Les radars ne font plus recette

3 choses :
.
- il était prévu dès le CISR de 2002 que les radars s’autofinancent et permettent un déploiement illimité. Rien de nouveau sous le soleil.
.
- Cela implique dès le départ que les usagers DOIVENT commettre des infractions en nombre suffisant. Je laisse juge de la moralité du principe...
.
- pire encore : les collectivités ont eu l’opportunité depuis fort longtemps d’inscrire les recettes des radars dans leurs budgets. C’est donc une couche supplémentaire dans l’immoralité, puisque les finances des collectivités DEPENDENT en partie de la capacité des citoyens à rester contrevenants !
.
Et puis enfin, oubliez une fois pour toute le mot "délinquance" et le terme "délinquant" !!!! Arrêtez de faire le jeu des gouvernants qui sont de mauvaise foi à ce sujet, et d’écouter la terminologie de la TV et des médias en général qui n’y connaissent rien, comme pour le reste. La délinquance routière (les délits) est rare, anecdotique et la plupart du temps hors du champ des machines à radar. Le principal concerne des contraventions, donc des contrevenants.

Répondre à ce message
auteur
RR

le 20 juin à 12:50

Les radars ne font plus recette

En vrac :

Bizarre, mais moi je ne vois absolument pas ce type de gouvernement (Gauche comme droite, peur haine et mépris du peuple) lâcher du leste sur le répressif. Je crois même que la répression est leur seule chance de survie politique.

La limitation à 80 : Une très belle connerie. Complètement improductif. Punir des gens qui n’y sont pour rien à cause des excès d’un petit nombre ne fait plus non plus recette. Et on ne peut pas accuser le FFMC des les avoir prévenus de la débilité cette limitation. le bilan un an après est assez inattendu : Sur la route, les gens roulent entre 80 et 90, comme avant... Les radars sont saccagés Beaucoup de gens n’en ont plus rien à cirer de leur politique répressive. Les gens y croient pde moins en moins et et voient de moins en moins l’utilité de respecter les règles puisque de toutes façons ils seront puni. Se développe alors des postures d’évitement.

Entre la poire et le fromage, dans la LOM, il me semble qu’ils ont passé la neutralisation des signalisations d’opérations de Police dans les assistants à la conduite (Waze, coyotte, etc). Soit disant pour les opérations de recherche en cas d’enlèvement d’enfants, des recherches de terroristes, des évasion de détenus et... de contrôles d’alcoolémie. Cette neutralisation serait sur "10 Km" en campagne. pour une durée jusqu’a 24 heures. Encore un truc hautement liberticide, et aussi la technique du pied dans la porte. À la lecture du bordel, on devine qu’il sera facile de faire un seul contrôle d’alcoolémie, donc bloquer les signalisations "et en même temps" de contrôler la vitesse dans le périmètre pour faire du chiffre.

V

Répondre à ce message
auteur
AL

le 20 juin à 11:50

Les radars ne font plus recette

C’est beau l’objectivité !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 juin à 06:25

Les radars ne font plus recette

Tout à fait d accord en y ajoutant également une visite médicale et un examen à minima de la vue

Répondre à ce message
auteur
Alain

le 19 juin à 22:20

Les radars ne font plus recette

Ils ne font plus recette et on va finir par se faire tuer par les semi-remorques. Soit on survit et on perd son permis soit on respect le 80 et on se fait doubler dangereusement. Ce soir, ligne blanche et en haut de côte. Seule solution pour s’en sortir, accélerer avant que le camion ne se rabatte et vous envoie dans le fossé et si il y a un radar c’est je ne sais combien de point de moins et une amende salée. Merci à Mr Philippe de s’occuper si bien de la sécurité routière !

Répondre à ce message
auteur
jef64

le 19 juin à 20:07

Les radars ne font plus recette

l’état comptait surtout sur la machine à cash, pour financer ses extravagances budgétaires.
l’usager moyen, "mouton" qui se laissera tondre s"est rebellé grâce aux excès de répression et la baisse de la vitesse légale...ayant pour but de remplir les caisses.
l’autoritarisme n’a plus cour Mr Ed.Philippe. !

Répondre à ce message
auteur
NikkosBZH

le 19 juin à 19:29

Les radars ne font plus recette

En effet Auto plus semble être dans le vrai sur la route chaque jour, mise à part bien entendu les quelques sans cerveau possédant ( ou pas !!! ) le permis hélas !
Ils ont enfin compris qu’il était temps d’afficher sur le compteur la vitesse inscrite sur les panneaux....reste les distances de sécurité qui ne sont pas respectées et parfois dans des proportions hallucinante !!!!!!
Ils ont probablement, je l’espère, intégrés que jouer avec les radars offrait une opportunité énorme à l’exécutif et tous ceux qui leurs soumettent de bons conseils...de ce remplir les poches au travers de contrats juteux !!! (cela n’engage que moi )
la répression n’est pas que sur les champs ou autre lieux de grandes villes de France, elle à débutée sur le bord de notre réseaux routier et autoroutier.
comment expliquer que les nouveaux motards soient contraint de circuler deux années avec 35 kw maximum pour ensuite accéder à la puissance libre alors que les jeunes permis B peuvent , dans la mesure ou l’assurance suit, circuler dès le lendemain de l’examen avec la puissance libre !!!!
dans le même registre pourquoi les "professionnels de la route"( exclus les représentants, ambulanciers, taxis et livreurs en fourgons !!!!!!) doivent tous les 5 ans suivre une formation continue obligatoire et ainsi ce rafraîchir la mémoire sur le code de la route et corriger les mauvaises habitudes de circulation prises ?
il me semble qu’il serait plus efficace pour la sécurité routière de l’imposer à tous les conducteurs pour l’Intérêt de tous ( j’entends déjà , à l’instar du 80 des hurlements d’opposition...pourtant routiers et conducteurs de cars y passent tous les 5 ans ils n’ont pas le choix), ça ne prends que quelques heures tous les 5 ans et le résultats semble satisfaisant.
a méditer , mais je craint que les responsables de la dite sécurité routière ne soient plus dans les petits papiers de l’exécutif en leurs proposant ( pour le moment ) des moyens toujours plus efficaces de nous raquetter.
la sécurité routière n’est qu’un moyen rentable de produire de l’argent sous couvert de protection de la population.

Répondre à ce message
auteur
Serge

le 19 juin à 19:08

Les radars ne font plus recette

Les arguments des pouvoirs publics pour justifier la conversion des radars en machines à cash sont tellement tordus que les automobilistes comme les motards ont trouvé la parade ultime : mieux respecter les limitations de vitesse, conduire de manière plus apaisée en économisant au passage un peu de carburant. Résultat, le projet financier s’effondre beaucoup plus vite que le nombre des victimes de la route. Logique, c’était l’info du jour, l’utilisation du téléphone au volant, source réelle d’accidents, ne cesse de progresser et nous motards sommes à la merci de conducteurs qui jugent plus important de regarder leurs SMS que de surveiller la route. En finir avec ces points perdus pour des excès de vitesse insignifiants (sans exclure l’amende) et distribuer les baffes qui s’imposent aux vrais chauffards, voila qui redonnera du sens aux politiques de sécurité routière.

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 19 juin à 18:12

Les radars ne font plus recette

C’est l’infraction la plus contrôlée parce que c’est la plus facile à contrôler et sanctionner , et aussi (et surtout !!!) la plus "rentable" .....
Sur le ton "politique" , je dirais tout simplement que les conducteurs sont devenus sages et raisonnables !
En tout cas , voilà une belle claque pour E. Philippe et ses 80 kmh , E. Barbe et ses délinquants routiers ....

Répondre à ce message
auteur
Nikopol

le 19 juin à 17:41

Les radars ne font plus recette

L’excès de vitesse est l’infraction la plus contrôlée. Or, si tant est que chaque excès de vitesse constitue réellement un danger, les Français ne sont pas les délinquants routiers que les autorités voudraient nous faire croire : 90 % des titulaires du permis de conduire ont minimum 10 points et 80 % en ont 12.

Il y a 4700 radars automatiques fixes sur les routes de France, auxquels il faut ajouter les mobiles et les voitures-radars.

Répondre à ce message