Sujet

Eric
le 5 octobre à 17:43

Voies de bus, stationnement sur trottoir ou pistes cyclables, Paris passe à la vidéoverbalisation

Jeudi 4 octobre 2018, Anne Hidalgo, Maire de Paris, et Michel Delpuech, préfet de Police, inauguraient le dispositif municipal de vidéo-verbalisation. Grâce au réseau de 900 caméras déjà installées de la Préfecture de Police, les agents municipaux pourront, sans sortir de leur bureau, sanctionner les véhicules qui empruntent les pistes cyclables et les voies de bus ou stationnent sur celles-ci.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Ksiribrib

le 12 octobre à 09:24

Voies de bus, stationnement sur trottoir ou pistes cyclables, Paris passe à la vidéoverbalisation

J’en prend acte, merci de l’info, hahaha !

Répondre à ce message
auteur
Lonewolf

le 11 octobre à 18:57

Voies de bus, stationnement sur trottoir ou pistes cyclables, Paris passe à la vidéoverbalisation

Aaaaah, que c’est beau le progrès... La belle société que voilà ! Le joli monde que l’on nous fabrique ! Il y en a, du fric, pour ce genre de dispositifs ! Beaucoup moins pour les sans-dents, les "travailleurs pauvres" (qu’on a inventé il y a 20 ans à peine), les gens en difficulté de toute sorte... Il y en a, des caméras, pour surveiller les bonnes gens et le vulgus pecum. Par contre, les décideurs et autres malfaisants ne sont ni contrôlés, ni surveillés, ni sanctionnés.
.
Il y a bien des moments où je me dis que les caméras ne sont pas tournées dans le bon sens....

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 11 octobre à 15:49

Voies de bus, stationnement sur trottoir ou pistes cyclables, Paris passe à la vidéoverbalisation

Alors un petit conseil, ne maquille pas ta plaque mais enlève là. Ca coute moins cher car ce n’est pas un délit mais un défaut d’immatriculation. Pas de points en moins si tu te fais choper.

Répondre à ce message
auteur
Ksiribrib

le 11 octobre à 09:34

Voies de bus, stationnement sur trottoir ou pistes cyclables, Paris passe à la vidéoverbalisation

Répression= rébellion, voici un nouveau slogan pour la FFMC, et vu ce qui nous attend, désolé mais le "léger maquillage de plaque" va devenir de plus en plus courant puisque les verbalisations se feront en majorité à distance. ça coûte cher si on se fait pincer, mais pas plus que ceux qui roulent sans permis par nécessité.
Y en à marre de ce pays des libertés bafouées

Répondre à ce message