Sujet

Eric
le 11 juillet 2018 à 13:51

Un radar anti-pollution fait son apparition à Paris

Deux « radars de pollution » ont été installés à Paris depuis juin 2018. Ils resteront en fonction jusqu’au 22 juillet à des fins d’études statistiques sur la pollution réelle des véhicules en circulation.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 12 juillet 2018 à 23:58

Un radar anti-pollution fait son apparition à Paris

Savez vous combien pollue un "Super-tanker", un seul ?
Imaginez que 5 de ces derniers polluent autant que toutes les voitures existantes .............
On veut vraiment nous prendre pour des........ "Censuré"

Répondre à ce message
auteur
Eric

le 12 juillet 2018 à 23:52

Un radar anti-pollution fait son apparition à Paris

A mon sens et a moins de ne plus savoir lire le français, l’usage de ce radar ne sert actuellement qu’a établir des statistiques. Et si éventuellement il devait plus tard servir a sanctionner, j’applaudirai des deux mains. Les forces de l’ordre n’ont ni les moyens ni le temps de faire des contrôles anti pollution. Et pourtant, les contrevenants sont de plus en plus nombreux, à 4 comme à 2 roues. Si la pollution n’est pas votre priorité, c’est bien heureusement celle de certains dirigeants. Vous étiez pourtant nombreux a taper sur Segolène Royale quand elle a du s’aplatir devant les "bonnets rouges" alors que le principe du "pollueur - payeur" est fait justement pour éviter que nous, 2 roues qui polluons peu, n’ayons pas a payer pour les autres.

Le problème du remplacement d’un véhicule ancien et polluant est bien sur important mais on connait la solution (les primes à la casse par exemple). Prendre ce prétexte pour empêcher toutes les actions qui pourraient aller dans le bon sens c’est irresponsable. A ne rien faire, on crève toujours autant de la pollution et ce n’est pas prêt de s’arranger.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 12 juillet 2018 à 23:05

Un radar anti-pollution fait son apparition à Paris

curieusement, on fait la chasse aux véhicules défapés, décatalysés, mais personne ne se demande la raison à cela. Sur ma voiture, la ligne d’echappement faut 50 euros, le silencieux 77. Le catalyseur en vaut 360 et le FAP 260. En clair, les 2 éléments qui existent sur ma voiture actuelle et pas sur ma précédente conduisent à multiplier par 5 le prix de l’échappement complet.

Répondre à ce message
auteur
Eric

le 12 juillet 2018 à 22:33

Un radar anti-pollution fait son apparition à Paris

Quelques commentaires borderline et s’éloignant dangereusement du sujet ont été modérés.
J’invite chacun à conserver toute la courtoisie qui s’impose dans nos échanges cybernétiques, comme dans la vraie vie.

Répondre à ce message