Sujet
auteur
le 22 février 2018 à 17:12

80 km/h : la mobilisation reste intacte dans les deux-Sèvres

Après une première manifestation le 27 janvier, qui avait réuni plus de 600 motards et une centaine d’automobilistes mécontents des annonces gouvernementales, c’est le même nombre de manifestants qui se massait ce 17 février dès 14h sur le parking de la salle de spectacle l’Acclameur de Niort.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
ludo51

le 27 février 2018 à 23:40

80 km/h : la mobilisation reste intacte dans les deux-Sèvres

A moto , c’est 30 kmh .... Un choc direct sur obstacle fixe à plus de 30 kmh et c’est la mort assurée , la décélération est trop brutale ....
Nos gouvernants ont encore de la marge !!! (et nous aussi hélas...)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 février 2018 à 18:58

80 km/h : la mobilisation reste intacte dans les deux-Sèvres

A 80 les conséquences d’un choc sont moindres qu’à 90, et à 70 elles sont moindres qu’à 80, etc..., et à zéro à l’heure il n’y a plus de choc ! Faut pas sortir de l’ENA pour piger ça.
Quand nos gouvernants auront compris qu’il faut réduire les risques d’accident, et pas se focaliser UNIQUEMENT sur la diminution des conséquences d’un choc, on aura ENFIN une politique efficace de sécurité routière. C’est l’EDUCATION des conducteurs présents et futurs qu’il faut revoir de fond en combler. Mais ça, c’est moins simple et plus cher que de nous emm... avec des vitesses limites hors sol, et qui je parie, n’auront pas d’effets sur le nombre d’accidents (qui vont même sans doute augmenter par baisse de vigilance, endormissement, SMS, cigarette, distance de sécurité raccourcies, etc...).
Tout ça montre une ignorance crasse de la conduite en deux ou quatre roues.

Répondre à ce message
auteur
SERPICO

le 26 février 2018 à 13:13

80 km/h : la mobilisation reste intacte dans les deux-Sèvres

Les manifestations sont obligées pour se faire connaitre mais informer la population non motarde sur les conséquences de cet abaissement de la vitesse a 80 km/h (augmentation des amendes pour de faible dépassement (81 ou 82 km/h), pertes de point =perte de permis= perte d’emploi ou conduite sans permis=sans assurance=délit de fuite=délinquance routière) est PRIMORDIALE
Les tests fait par la $ecurit€ rentière démontre un statu quo des accidents ou même une aggravation mais aussi une augmentation des flashs radars

Répondre à ce message
auteur
Alexis

le 26 février 2018 à 06:03

80 km/h : la mobilisation reste intacte dans les deux-Sèvres

Pauvres gens. Ils ne se rendent même pas compte qu’ils votent pour des gens qui les emmerdent.

Répondre à ce message
auteur
Bruno

le 22 février 2018 à 19:49

80 km/h : la mobilisation reste intacte dans les deux-Sèvres

Et ce n’est qu’un début, le froid calme certainement les ardeurs !

La mobilisation va être croissante avec la remontée des températures.

Répondre à ce message