Sujet

Fabien
le 8 novembre 2016 à 14:56

BMW R nineT Urban G/S, pour les nostalgiques

Au salon EICMA de Milan, BMW présente une nouvelle déclinaison de la R nineT : la Urban G/S. Une machine qui ravira les nostalgiques de la R 80 GS. La première d’une longue lignée…

Lire l'article
Tous les messages
auteur
HurluGurlu

le 16 décembre 2016 à 21:58

BMW R nineT Urban G/S, pour les nostalgiques

L’ aventure n’ existe plus. Il n’ y a plus rien à vivre, mais tout à acheter.

Répondre à ce message
auteur
PENIBLE

le 9 novembre 2016 à 08:28

BMW R nineT Urban G/S, pour les nostalgiques

Mais non Gromono tu n’es pas devenu un vieux c.. ! C’est juste que nos bons vieux flats culbutés et autres XT500 ne peuvent plus être fabriquées aujourd’hui. Non pas que nos Ingénieurs soient devenus des ânes mais c’est juste qu’ils ne correspondraient plus du tout aux règlements actuels. Imagine une des premières GS (avec le monobras) si on lui colle l’injection, le pot catalytique, l’ABS et la grosse batterie indispensable... Combien de kilos en plus ? L’aventure aujourd’hui ne s’imagine plus sans europe assistance vu qu’un si un simple mécano malien peut ressouder un cadre un mécano français ne peut déjà rien faire si l’électronique se met en rideau :-( Après ce modèle peut plaire à ceux qui recherche une bécane plus légère qu’une GS. Par contre j’espère qu’ils ont mis un amorto digne de ce nom : J’ai essayé un scramler, l’amorto a talonné sur un simple ralentisseur, c’est une honte de monter une merde pareille sur une bécane à ce prix là !

Répondre à ce message
auteur
Gromono

le 8 novembre 2016 à 16:23

BMW R nineT Urban G/S, pour les nostalgiques

Salut,

bof ! Des R 80 G/S, j’en ai eu deux il y a 20 ans et j’ai adoré ça. Celle-ci, en photos, ne me convainc pas : garde-boue AV qui ne garde rien vu la bouse projetée sur l’AV du moteur, pas de garde-bouse AR du tout, quant à la selle, ça à l’air du service minimum... et le duo ? Et la bagagerie ? Et une béquille centrale ?
Et surtout, combien ça pèse, ce truc ? La "vieille" R 80 G/S restait sous la barre des 200 kg avec le réservoir plein et elle était suffisamment rustique pour être réparée n’importe où...
Celle-là, c’est pas sûr.

Mais bon, p’têt’e que les BMwistes d’aujourd’hui (et les lecteurs) se moquent de savoir comment ça fonctionne, comment ça s’entretient, comment ça se répare, jusqu’à quel bout du Monde on peut aller avec et que moi, je suis devenu un vieux con... ça, ça se pourrait bien !

Répondre à ce message