Sujet

Nicolas
le 5 novembre 2015 à 18:28

Contrôle technique moto : dans deux ans, au prix de 50 à 70 euros !

Le 3 novembre lors d’une interview à Moto Magazine, le délégué du gouvernement à la Sécurité Routière, Emmanuel Barbe, a maintenu l’idée d’instaurer un contrôle technique moto. Il a même livré des informations sur son prix…

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Marcel

le 5 novembre 2015 à 19:50

Contrôle technique moto : dans deux ans, au prix de 50 à 70 euros !

C’est bien ce que je pensais. Ce monsieur applique le même principe que tous ses prédécesseurs depuis 40 ans :
"à nous de vous faire détester la moto".
Tout est fait, soit par la taxe, soit par le règlement, pour dissuader de la pratique de la moto.

Quant on devra tous rouler avec un blouson airbag - car c’est bien cela qui est promis dès que le cout en sera démocratisé - des gants, des bottes qui montent au mollet et un jean renforcé, m’est avis que la pratique du 2RM sera singulièrement réduite.

Par ailleurs, les contre-vérités qu’il nous débite sur le contrôle technique - on dirait du DEKRA dans le texte - n’honorent pas ce monsieur, qui constitue probablement le pire spécimen de DSCR qu’on ait connu depuis longtemps.

Quand de plus, tout cela est acté à quelques semaines des régionales et à peine plus d’un an de la présidentielle, on se dit qu’ils sont vraiment suicidaires au PS. Ou alors Barbe travaille en sous-main à la rélection de Sarko !!

Je note à ce sujet leur relatif courage - le même que les guignols d’avant au sujet du brassard, dont l’application devait être effective après les élections. Là, deux ans pour la mise en place du CT, ça nous laisse largement le temps de renvoyer le PS dans ses buts !

Puisqu’il n’y a désormais plus que ça pour faire entendre notre voix de citoyens, et que 50000 manifestants comptent pour du beurre, allons-y gaiement ! Et après on s’étonne des résultats du FN. Quelle bande d’imbéciles !

Répondre à ce message
auteur
Isi

le 5 novembre 2015 à 18:57

Contrôle technique moto : dans deux ans, au prix de 50 à 70 euros !

Intéressante interview... à condition d’aimer les tissus de mensonge et la démagogie crasse.
Sérieusement, comment le journaliste à pu ne pas exploser de rire quand le mec lui sort sans sourciller : "La vie du consommateur motard m’importe. J’aime tellement les motards que je souhaite qu’ils restent en vie."

En fait, ce sont des interviews à la Bourdin qu’il faut faire à ce genre de clown. Il faut lui rentrer dans le lard, lui mettre ses contradictions et ses mensonges sous le nez plutôt que de le laisser débiter ses âneries comme s’il s’agissait d’une vérité établie.

Répondre à ce message