Sujet

Axel
le 10 décembre 2013 à 15:15

Essai Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

À l’heure où les « néorétros » et le style café-racer ont le vent en poupe, Royal Enfield jette son pavé dans la mare avec la Continental GT, une machine qui renvoie à la culture rock’n’roll des années 60. Enterre-telle
pour autant tout ce qui se prévaut commercialement de l’appellation « vintage » ?

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 13 juillet 2015 à 16:04

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

Samedi dernier, je suis passé à Tendance Roadster. Essayé la Bullet Classic puis la Continental. Et vous savez quoi ? C’est bien plus agréable d’entendre et de sentir le moteur vivre que mon 4 pattes Jap’ au bruit de sèche-cheveux.
Faudrait bien sûr les avoir une journée pour dépasser le pâté de maisons (bon, j’exagère). Mais en ville, ce qui constitue mes trajets de la semaine, c’est très très plaisant. Est-ce qu’un avion de chasse vous donne autant de plaisir à 50 ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 5 mai 2014 à 19:17

Amis de rock et de la guitare, bonsoir !

Hé ben mon bonhomme, … je reste sans voix….

Tu as la mauvaise foi d’un coco qui roule sur une "saloperie de japonaise" à quatre cylindres ou allemande ou j en sais rien et je m’en tamponne… pas de panique C EST POUR RIRE GAMIN ( Si tu lis je Joe bar on se comprend).

J’ai justement roulé sur un qua t’ cyclindre et un twin japy avant de passer sur ma Royal. Ben ouais… on a pleins de bourrins dans ces moulins et des sensations moteur….à partir de 140 et encore. Bref un moulbif de 140 ch et je sais pas quoi encore on appelle ça une moto de donneur d’organes…

Ben moi perso, j’ai beaucoup plus de petits papillons dans le ventre de 0 à 90 sur ma Bullet à injection ( petite carotte aux puristes du carbu à deux balles au passage).

Allez salut c’était Gribouille ! bis et bonne route à tous quand même.

Ps : je pisse sur les … en fait non , chacun SA monture et les poneys seront biens gardés bande de moules.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 9 février 2014 à 21:48

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

Prends une carte ! ;-)))
Pour le capot de selle ! c’est cuit

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 7 février 2014 à 10:19

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

Hello,

Je débute en moto mais suis franchement séduit par la CGT.
Ma question est : peut on enlever le capot de selle pour rajouter une place ou c’est inenvisageable ? Merci !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 6 février 2014 à 17:24

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

a coté du sujet. la personne qui achète ce type d’engin ne le fait pas pour faire de la grande route. avec 30cv pas d’exces de vitesse sauf en ville !!!!
.
c’est un jouet, un utilitaire c’est tout
bonne route

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 4 février 2014 à 17:28

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

C’est bien dommage que R E ne refasse pas la 750 Interceptor modernisée...Parceque ce mono, c’est vraiment une daube. Vous avez déjà vu quelqu’un partir en vacances à deux, chargé, sur l’autoroute avec un mono R E ? Moi jamais...Par contre, une RE en panne électrique, sur le bord de la route, ça oui, je l’ai vu...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 janvier 2014 à 16:04

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage

bonjour à tou(te)s

les motos comme la RE sont des motos pour passionnés, elles suscitent d’ailleurs cette passion (avec un brin de mauvaise foi ou d’exagération) jusque dans les commentaires, rien de comparable ici avec les aimables échanges (aseptisés ?) concernant l’essai des dernières Kawa, Yam ou Bm...

pour ma part, cela me plait, et puis je ne suis pas mono-moto, j’aime tout essayer et j’adore les monos, j’en ai toujours eu dans mon garage, Yam et/ou Honda.

je roule pas mal en anglaises actuellement, l’une vintage (néo-retro ou bobo-classique, comme vous voulez), mais très agréable et l’autre triple punch corsé avec probablement l’un des meilleurs moteurs de ces 5 dernières années, fiabilité en prime, comparable aux japonaises.

le charme ’so british’ en plus...

voilà sans doute où beaucoup d’entre nous trouvent leur plaisir, mono, bi ou triple et plus, s’il y avait que du rationnel dans l’achat d’une moto, on aurait vite fait d’y rajouter un toit et une ou deux roues de plus : )

Bmw a un peu esquissé un monstre de ce genre avec le C1, sans pour autant faire un .. Triumph.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 janvier 2014 à 12:49

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

Bonjour de Suisse aussi ! Il y a en tout cas Egli qui importe depuis des années les Enfields. Voir sur son site la page dédiée aux Bullet : http://www.egli-racing.ch/de/p6-6809.html. Evidemment, c’est en allemand...

A Genève, il y a Motosecours aux Acacias : Voir la page dédiée sur leur site : http://www.motosecours.ch/-royal-enfield-bullet-500-.html

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 15 janvier 2014 à 21:34

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

Vive la CGT et vive le rouge !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 janvier 2014 à 10:53

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

Salut Pat,

oui, la MZ Skorpion est un bon mono original et fiable (moteur Yamaha). Il y a eu une version GT carénée qui était très intéressante... j’en ai essayé une à la fin des années 90 et j’avais trouvé ça pas mal. Reste que le mono à refroidissement liquide, avec ses surfaces peintes et ses durits, c’est pas très joli.

Tu parles d’extrême rusticité pour les Enfield... oui, surtout pour les modèles "fonte" à boîte 4. Mais c’est justement ce qui fait leur charme ! Ce modèle qui a été importé en France à partir de 1989 (pour la 350) et jusqu’en 2006 (pour les dernières 500 BV4) n’est qu’une énième version de la Bullet de 1955, quasiment sans modification excepté le système électrique et l’allumage.

Mais encore une fois, on ne peut pas comparer une MZ Skorpion et une Bullet traditionnelle... 50 ans les séparent ! La Skorpion et son moteur issu de la Yam’ XTZ 660 est plus proche d’une BMW F 650, d’une Aprilia Pégaso ou une Starck 6.5 à moteur à base Rotax.

Allez, bonne 2014 en mono !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 janvier 2014 à 09:51

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

Tous les motards en CAGIVA river et 750 guzzi ne se trainent pas et laissent bien des japy de plus de 100 cv derriére dans les cols pyrenéens !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 2 janvier 2014 à 09:45

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

J’ai un mono qui sort de l’ordinaire et que j’ai acheté 1400 E sur LBC ! un MZ skorpion ! c’est un régal dans toutes les circonstances , j’ai essayé bien des RE dont une préparée , et je trouve ça extremement rustique pour ce qui est des qualités dynamiques , mais a chacun ses gouts n’es ce pas ! . Dans tous les cas de figure un mono, dans les conditions de circulations actuelles est infiniment plus agréable que les motos de 300 kg et plus de 150 cv que les médias et la mode s’ingénient a nous vendre , le plaisir est assuré aux vitesses légales et la joie d’avoir une moto légere est sans équivalent , le tout a prix tres contenu .l’ unique défaut du mono ,c’est le manque de souplesse a bas régime qui oblige a changer souvent de rapport , mais c’ est bien la son seul defaut , tout le reste n’est que bonheur sur les départementales , routes et mémes autoroutes !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 décembre 2013 à 18:41

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

Salut,

n’y a t-il pas d’agents, d’importateur ou de concessionnaires Royal-Enfield en Suisse ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 décembre 2013 à 13:29

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

Hello amis Motards. je suis suisse et j’aimerai acheter un RE GT 535. des tuyaux ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 décembre 2013 à 12:42

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

Il est plus rigolo d’essayer d’aller vite avec un truc qui se traine que d’être obligé de se trainer avec un truc qui roule vite.

Méditez cette maxime, petits scarabées !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 31 décembre 2013 à 12:35

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

Salut,

c’est sûr qu’une bécane d’occase à 1500 € rendra le même service que cette Royal-Enfield... et en mieux même !
Mais que fais-tu du plaisir d’avoir une jolie moto qui sort de l’ordinaire ?

En comme cela a été dit, pourquoi comparer un monocylindre "moderne" de trail japonais à course courte et quatre soupapes avec ce monocylindre longue course culbuté ?

Je possède deux mono : une BMW F 650 GS d’occase et une Enfield-India Bullet 500 des années quatre-vingt-dix, d’occase aussi, les deux se négociant chacune dans la fourchette des 2000 € en état correct.
L’une fait 50 ch et son moteur est fait pour bien tourner dans la plage 4000 / 5500 tr/min : elle peut prendre l’autoroute à 130 km/h de croisière sans problème et son électronique, ses sondes, son injection et tout le reste limite fortement tout dépannage "au bord de la route" en cas de panne, pannes qu’elle ignore d’ailleurs superbement.
La Bullet est donné pour 22 ch, elle est théoriquement capable d’atteindre le 130 compteur au risque avéré de péter le piston, la bielle ou un culbuteur...
en revanche, à 80 - 90 km/h, elle ronronne gentiment, elle reprend rondement en 4è dès 50 à l’heure. Faut la bichonner tout le temps quand la F 650 ne demande aucun soin hormis une vidange tous les 10 000 bornes et un contrôle fréquent de sa batterie.
Chacune correspond à un usage, mais au quotidien (tous les jours !), je préfère prendre la Bullet qui me raconte sa p’tite histoire de moto pas ordinaire, qui fait lever le pouce des automobilistes et qui suscite des tas de rencontres à chaque arrêt.

Pour revenir à la Continental GT, si on évite les autoroutes et que l’on sait prendre son temps pour les cinq à six gros roulage par an, elle doit pouvoir assurer un service polyvalent toute l’année sans trop craindre les radars.... en procurant le plaisir motocycliste dont les motos modernes sont de plus en plus avares.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 30 décembre 2013 à 20:35

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

Commentaire interessant auquel je souscrit partiellement , autant je plussoie sur l’intéret du mono au vu de notre ambiance routiére radarisée , autant , apres l’avoir essayé, je trouve qu’un trail mono japonais d’occase a 1500 E sur le BC est un choix infiniment plus judicieux a tout point de vue que cet engin poussif et tres inconfortable .

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 30 décembre 2013 à 10:48

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

je possède une moto BMW R 1100 GS et ne suis jamais tombé en panne j’ai plus de 120000kms avec elle et jamais de soucis j’avale les kilomètres avec le plaisir de rouler en toute sécurité et en inde je roule en 350 enfield sans problème du nord comme au sud depuis plus de 16 années malgré la conduite a gauche je n’ai jamais eu de soucis de conduite-je tiens a préciser que c’est vraiment un grand plaisir de piloter cette moto avec son look d’enfer et encore mille merci pour cet article sur cette moto mythique qui gagne a être connue un peu plus-amitiés motardes et appels de phares a tous-bonne route-Jean Claude du 73

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 29 décembre 2013 à 00:24

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

et on critique et on méprise et on donne son avis sans jamais avoir essayé.
on ne possède pas ou on n’ a jamais essayé mais on sait qu’elle n’a pas de caractère et qu’elle va tomber en panne. une bonnie T120 ne faisait que 47 cv , une guzzi sept et demi ne fait pas 50cv pourtant elles ne sont pas avares en sensations sans parler de la pauvre 500 XT et ses pitoyables 33 cv.
j’ai possédé une 600 moderne ( fazer) , vite revendu ce bestiau , moteur très souple en bas et performant dans les tours mais quel emmerdement aux vitesses légales , manque de ce fameux caractère .
je roule en bréva 750 et je reve d’une sanglas 500 s2 ( culbuté de 32cv).
bon commentaire de marc bertrand.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 décembre 2013 à 22:28

Royal Enfield 535 Continental GT : vintage pur jus

"Quelles "sensations " ? 29 pauvres bourrins pour 184 Kg sur le papier ..."

Justement, une moto, ça ne s’essaye pas que "sur le papier".
Mais si on ne devait s’en tenir qu’à la fiche technique "sur le papier", faut aller jusqu’au bout de la lecture pour apprendre que ce moteur est un "longue course" culbuté à deux soupapes... d’où le caractère sympa, ce qu’on peut aussi nommer "sensations"...
Des caractéristiques que l’on ne retrouve plus aujourd’hui avec les moteurs modernes, super carrés et multi-soupapes, sans inertie... vifs, performants et efficaces, certes... mais tellement fadasses aux allures d’usage courant (autrement dit, grosso modo aux allures "légales").

Alors 29 ch pour ce type de moteur, c’est très bien ! C’est même plus que ce que sortaient une BSA B33 ou une Guzzi Falcone sport, gromono 500 cm3 emblématiques des années 50.

Répondre à ce message