Sujet

Greg
le 29 janvier 2007 à 08:21

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Depuis le 15 décembre 2006, une majorité de motards CRS syndiqués font la grève du zèle à l’appel de l’UNSA police. Ce mouvement dénote d’un ras-le-bol de la politique répressive de Nicolas Sarkozy, même au sein des fonctionnaires censés l’appliquer.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 27 janvier 2007 à 21:26

CRS : une nouvelle race de motards en colère

n’oublié pas d’aller voter en avril pour montrer au nain ki sont les vrais patron pour moi ce sera lepen le seul capable ce changer cette politique de merde qu’il y a dans ce pays sans travail .

Répondre à ce message
auteur
Greg

le 27 janvier 2007 à 18:32

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Voilà qui fait du bien à lire !!!!

Sarkocop semble avoir usé la patience de "ses" troupes, qui se mettent enfin à s’opposer à lui. Il faut dire que le boulot qu’il leur fait faire, depuis son premier passage à l’Intérieur (c’est son second après un passage aux Finances... dont le bilan est très mitigé), a achevé de leur donner une image des plus négatives. Ils ne sont devenus, pour beaucoup contraints j’en suis convaincu, presque que des agents de répression dont l’objectif à peine caché, malgré le déni de Nini, est de rapporter le plus de thune possible. Les CRS le disent eux-mêmes : où est la prévention des risques (routiers ou ailleurs) avec une telle politique (à la c...) ???

La vision qu’a Sarkozy de ce que doit être le boulot d’un représentant des forces de l’ordre se résume bien à ce qu’il avait craché à la gueule, en public et devant les caméras, d’un haut gradé de la gendarmerie : « Vous n’êtes pas des assistantes sociales ! » Tout ça parce que, pour créer un contact réel avec les "populations difficiles", des gendarmes dans le Sud-Ouest oraganisaient des matches de rugby gendarmes/civils.

Il empêche donc les "flics" et les "voyous" d’avoir des relations moins tendues, en somme. On ne sait jamais : s’ils arrivent à faire baisser la délinquence par la discussion, le contact quotidien sur le terrain, ça se verra moins que les gardes à vues (pour la délinquence en général) et les millions de flashes (pour la délinquence routière) qui eux peuvent se comptabiliser concrètement. Ce ne serait pas bon pour son bilan politique : il faut qu’il puisse chiffrer les résultats pour justifier sa politique auprès de l’opinion publique et pouvoir dire « vous voyez, ça marche ».

Ce type est un lamentable démago aux idées bien plus à droite que celles de la plupart de ses camarades de l’UMP.

Soutenons ceux que nous craignons de plus en plus quand on les voit, même si on a absolument rien à se reprocher ! Soutenons policiers, gendarmes et CRS, qu’ils nous soutiennent à leur tour par la suite. Je veux y croire, je veux croire en l’être humain !

Allez les flics, allons-y tous. C’est plus que jamais le moment de l’ouvrir !

P.S. : En fait, nous devons tous nous gourrer sur Sarko, il n’est pas foncièrement mauvais. Il a juste oublié qu’il n’était plus au ministère des Finances, c’est pour ça qu’il est obsédé par la rentrée d’argent. Quelqu’un peut-il lui rappeler qu’il a changé de ministère, qu’il se calme et nous lâche les...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 janvier 2007 à 18:10

CRS : une nouvelle race de motards en colère

SUPER LES GARS , NE VOUS LAISSEZ PAS FAIRE PAR LE PETIT NAIN DE SARKO.....

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 janvier 2007 à 17:54

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Sarkozy t’es foutu, ta police va bientot descendre dans la rue....
félicitations les gars..pour votre courage.
Vous avez un sacré boulot...et peu de reconnaissance.
Un automobiliste

Répondre à ce message
auteur
Greg

le 27 janvier 2007 à 14:53

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Et si on essayait de ne pas mettre tout le monde dans le même panier, ce serait pas mal, non ? Les pouvoirs publics font assez l’amalgamme, le racourcis motard = chauffard, inconscient, assassin (etc.). Essayons d’être moins bas du front qu’eux, et ne nous disons pas automatiquement flic = fanatique du carnet à souches, persécuteur de motards, intolérant (etc.).

Un con est un con, quel que soit son métier, sa catégorie sociale ou encore son moyen de transports (il y a bien des "motards" civils que je trouve plus cons que la plupart des flics avec lesquels j’ai eu à faire). Cessons de mettre les gens dans des petites cases bien étroites et commençons à considérer les gens avant tout comme des êtres humains. L’identité d’une personne ne se résume pas à son métier ou son moyen de transport ou sa passion...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 janvier 2007 à 14:21

CRS : une nouvelle race de motards en colère

De toute façon si sarko devient président la police et la gendarmerie seront mis à contribution 24h sur 24 pour remplir les caisses de l’état (les brebis galeuses qui s’insurgeront serons mis à l’écart)
et leur salaire dépendra de l’éfficacité à verbaliser (peut etre leurs points retraite ?), le moindre petit accroc à la législation sera réprimendé et on finira par voir des terminaux de carte bleu dans les véhicules de l’état et meme sur les 2 roues,il y aura comme en italie des véhicules banalisés ou maquillés style fourgonnette garés au carrefour à coté des feux avec une camera filmant la nuit les véhicules passant à l’orange et au rouge,on demandera de faire de la délation (comme cela se pratique déja courramment au niveau des travaux d’habitation) personne ne pourra sortir son véhicule sans se faire mettre à l’amende et cela deviendra une habitude de payer,en contrepartie la conduite sans permis et assurance augmentera ainsi que la criminalité et les agressions en ville, les forces de l’ordre (qui seront renommées forces fiscale) étant monopolisées par l’appat des primes sur salaires et autres avantages qui ne manqueront pas d’etre alouées pour calmer le jeu et ainsiter ainsi notre police à courrir après la sucette que leur promettra sarko et vous verrez que ça marchera,on le voit avec la loi DAVSI en france tout peux passer royalement............

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 janvier 2007 à 12:32

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

enzo57
salut a tous
cela ressort de science fiction dans la realité les CRS ET POLICIER prenne leur pied les straski .car j’en n’est fais les frais y a pas si longtemps alors ils sont en contradition d’1 cote les greve de l’autre point de fer ......?????

a ciao

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 janvier 2007 à 12:26

CRS : une nouvelle race de motards en colère

bonjour

ce n’est pas ma tasse de thé non plus, mais je pense qu’il y a beaucoup de CRS et policier qui prenne leur pied en rendre la vie dure au motard que nous somme j’en n’est fais les frais il y a pas su longtemps

un motars en rages salut

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 27 janvier 2007 à 09:25

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Salut a vous : eh oui nous sommes tous des humains et les premiers a voir et dire que ç’est de la répréssion financiaire et non sécuritaire .
il y a les " bleu-gendarme " " les blanc-police et crs " " les rouges-nous " sur qui ont tire a boulet rrrrrrr. Vous remarquerez qu’a nous tous ç’est la france des motards qui en a mare.Descendons tous dans la rue pour la prochaine manif de la FFMC .
BRAVO MESSIEURS DES FORCES DE L’ORDRES . A+ fernand

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 janvier 2007 à 21:59

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Chapeau, je ne croyais plus ça possible -> je pensais que tout le monde avait été lobotomisé par cette politique uniquement répressive.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 janvier 2007 à 21:49

CRS : une nouvelle race de motards en colère...

Je crois avoir vu un reportage au JT sur ça. Mais très succint évidemment. Merci à tous les policiers (et gendarmes aussi) qui me répondent quand je leur fait notre petit salut "communautaire". Ca nous montre qu’il y a avant tout un motard sous le casque, un usager de la route comme les autres quand l’uniforme est mis au placard. Je pense qu’ils seraient les bien venus dans nos manifs, autrement que pour nous escorter, mais aussi pour défendre avec nous une autre politique de sécurité routière. Et en uniforme bien sûr !

Appel de phare aux bleus, et à tous les autres.

Julien GPZRninjiste.

Répondre à ce message
auteur
Greg

le 26 janvier 2007 à 19:28

CRS : une nouvelle race de motards en colère

Salut,

Heu, en ce qui concerne le "casque à pointe" (dénomination un peu limite tout de même !), on ne peut pas accuser les syndiqués à l’UNSA d’être néo-facho, ou autre nom d’oiseau à la signification similaire, l’UNSA est situé à gauche (modérée). Ce syndicat est devenu majoritaire dans la police en détronant Alliance, qui est pro Sarkozy (allez voir leur site, un peu foulli, mais on finit par s’y retrouver et on apprend bien de choses).

Mais il faut avouer que les propos tenus par le syndicaliste font du bien à lire, vu qu’il traduisent ce que pensent les policiers qu’il représente (et même sans doute d’autres). De quoi faire tomber bien des préjugés sur nos "bleus" ! Perso, je m’en félicite.

Soutenons-les, c’est semble-t-il la première fois qu’ils s’opposent autant à leurs supérieurs, le petit "Nicolas-tolérance-zéro" étant apparemment particulièrement visé ! Peu importent nos convictions politiques profondes, on ne peut pas soutenir un homme aussi intolérant et borné. Et nos représentants des forces de l’ordre en colère (à raison) méritent bien d’être épaulés... et puis, beaucoup sont motards dans la police parce qu’ils sont motards par passion, la même que la nôtre !

Bonne route à tous

Répondre à ce message
auteur
yannick

le 26 janvier 2007 à 19:07

CRS : une nouvelle race de motards en colère

La police et les CRS c’est pas ma tasse de thé, mais là je suis bleuffé ! Sous le casque à pointe y aurait un cerveau ? Ca mérite des encouragements !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 janvier 2007 à 18:48

CRS : une nouvelle race de motards en colère

Fantastique !

Nos collègues en bleue (ou en blanc ici) se bougent ! Preuve est faite que le gouvernement avait fait d’eux des "précépteurs d’impôts". A nous de marquer notre soutient !

N’Oublions pas de les saluer quand nous les croisons. Engageons la discution lors d’un contrôle, comme avec n’importe lequel des motards, ils ne demandent que ça parfois (expériences vécues).
Chapeau bas à eux, et appel de phare à tous les "bleus" qui passeront par là. Et espérons que ce mouvement aura des suites...

Renaud

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 janvier 2007 à 18:17

CRS : une nouvelle race de motards en colère

A supposer que "l’autorité" atteigne son objectif, les motards de la Police en seraient blâmés, puisque plus aucun "résultat" sur le plan de la tirelire de l’état !
Comme le dit l’article, ces hommes là ont suffisamment l’habitude du terrain pour savoir ce qui est réellement dangereux sur la route. Comparé à des décideurs qui ne voient la route que des fenêtres arrières, et qui n’ont que faire de ce qui se passe devant, puisque c’est leur chauffeur qui a pour fonction de gérer les problèmes de la circulation...
Les usagers ont parfois le sentiment que la route est une prison à ciel ouvert, et où de temps en temps quelques matons leur rappellent qu’ils ne sont pas en liberté... Ce serait tellement mieux de se dire simplement " ils sont là pour ma sécurité" ....Et qu’ils nous laisse un peu se lacher en sécurité sur une longue ligne droite et deserte... juste pour le fun... et qu’ils nous recadrent juste si on est trop "hors des clous"....

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 janvier 2007 à 12:33

CRS : une nouvelle race de motards en colère

Parfait. ça bouge chez les CRS motorisés. Soyons "corporate", envoyons leur des messages de soutien, montrons leur que le fossé créé par le nain de l’intérieur ne peut pas prendre d’ampleur et que la "famille" moto ne se disloque pas. Le ras le bol est général, citoyens usagers de la route, citoyens policiers, tous en ont assez. Parions sur le facteur humain, (re) faisons ce petit geste simple de salut envers les flics à moto, montrons que nous ne crachons pas sur l’homme mais sur les procédures qu’on lui demande d’appliquer, montrons qu’ensemble, il est possible de lutter contre ce racket qui ne sert ni la vie, ni la collectivité, ni les rapports humains. Montrons leur qu’ils ont le soutien des usagers de la route concernant leur mouvement de protestation.
Nous avons le pouvoir par nos actions, ne le gachons pas.

Répondre à ce message
auteur
yannick

le 26 janvier 2007 à 12:11

CRS : une nouvelle race de motards en colère

Sous couvert de sécurité routière, l’état déborde largement en racketant les usagers de la route, quitte à opposer les différentes catégories d’usagers. Manque de bol, moi je suis un jour piéton, cycliste en balade, motard la semaine et le we et automobiliste en famille avec les gosses.
S’il faut sans doute des règles de conduite commune à tous, faut pas non plus pousser le bouchon trop loin le délire répressif. Si même les flics réagissent, c’est bien que ça déconne. Sarko se fait le chantre du défenseur du droit, c’est pour mieux nous baiser !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 26 janvier 2007 à 11:29

CRS : une nouvelle race de motards en colère

bonjour la methode "sarkozi",ce n’est en fait, qu’un moyen légal de racketer les gens je pense que les huits millions de points retirés en 2006 péseront dans la balançe au moment des elections.La repression,oui,mais ou il faut et quand il faut,attention au zele ça n’a jamais payé à bon entendeur salut

Répondre à ce message