Sujet

Frédéric
le 23 mai 2011 à 16:19

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

Alors que les députés UMP ont réagi à l’annonce des dernières mesures pour la sécurité routière prises par le gouvernement, on s’étonnait de ne pas entendre ceux de gauche dans le débat. Une première réponse est arrivée dimanche soir, lors d’une émission sur BFM TV où l’invité était Benoît Hamon, porte-parole du Parti socialiste.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 24 mai 2011 à 07:18

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

La lobbying, arme secrète de la FFMC ? Tu viens de découvrir le mouvement mon gars ? C’est clairement un mode d’action voulue depuis la création de ce mouvement. Tu vas bientôt inventer l’eau chaude toi...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 23:55

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

Si Hamon parle de sécurité routière selon sa propre connaissance du sujet, c’est pas très grave... personne ne compte sur lui, on ne lui a rien demandé et il pourrait tout aussi bien brasser du vent sur la reproduction des gastéropodes paraplégiques des Galapagos.

En revanche, si il s’exprime en tant que porte-parole du PS, il ferait bien de se documenter un peu avant de passer pour un baltringue.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 22:36

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

un doigt dans l’oeil, un doigt dans le c.... La vraie question est : à force, y aura-t-il assez de doigts ? ^^

(me cherchez pas je suis déjà sortie^^)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 22:34

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

ouaip et j’étais avec lui.

Vous trouvez que l’UMP est liberticide ? Lisez le programme du FN, écoutez l’autre pétasse parler économie (j’en encore hurle de rire nerveux quand je lis qu’elle veut repasser au franc et éviter la valse des étiquettes en mettant 1 euro=1 franc..., je cite : Le retour à la monnaie abandonnée en 2002 se ferait sur la base de l’équation : 1 euro = 1 franc, suivie d’une dévaluation de 20 à 25%. ° Et pourtant, l’euro,je ne l’aime pas, il m’est bien resté en travers de la gorge !

Leur programme économique est tellement naze que sur les 3 génies qui l’ont pondu, deux ont préféré rester anonymes ! Bonjour la transparence !

Cette imbécile congénitale veut appliquer un programme économique qui a marché (oui, c’est délicat de le dire vu le contexte de l’époque, mais économiquement, ce fut un succès) en son temps (années 1933 à 1940) pour l’allemagne, à une économie mondialisée où l’information se véhicule en une fraction de seconde et où la base principale de la spéculation est le virtuel ! (pour ceux qui ne savent pas, en exemple, on vend au moins 10 fois la quantité de café réellement produite, ça s’appelle des marchés à terme...et c’est pareil pour le sucre, le blé, etc...)

Elle ne parle pas du pouvoir d’achat des ouvriers, ni de la retraite. Elle se contente de dire qu’elle va lutter contre "les ententes et les pratiques abusives de la grande distribution". Si les politiques faisaient le poids face à ces pratiques, ça se saurait ! Pas un mot sur le salaire des patrons, rien sur la précarité. Le FN, c’est aussi celui qui a appelé à ce que les manifestations contre la réforme des retraites cessent.

Le FN, c’est le peuple contre les élites, l’ordre plutôt que la liberté, la vie entre soi et la méfiance de l’autre. Autrement dit, l’ordre passera quitte à tuer la liberté du peuple. Et c’est quand même un peu ce qui nous fait gueuler en ce moment !

Et pour 2012, pour l’instant, je ne sais pas pour qui je vais voter. On est plutôt dans la merde. Mais je ne voterai sûrement pas pour le FN !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 22:04

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

+1

mdr :-D, laisse la porte ouverte ^^

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 22:02

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

moi j voterai pour celui qui aura des idées intelligentes,faisables,réalistes, non liberticides, non reactionnaire, et en un mot un peu plus proche de la réalité( d ailleurs ca ne concerne pas que la securite routirere)...euh...mince je crois que je vais voter blanc...

ok je sort...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 21:57

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

ils sont aussi con a gauche qu’a droite putain on fait quoi ......les gens finiront par rouler sans permis ou se sera le chomage la misere la guerre et des millions de morts loin des chiffres d’un banal troisieme dimanche apres paques de notre chere securité routiere amen

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 21:45

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

super le commentaire !!!! le jour de la distribution, tu devais être devant toi !!!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 21:13

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

Si tu parles du FN, je préfère encore le gilet jaune (plutôt que l’étoile).

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 21:05

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

Tu votes Sarko aux présidentielles et PS aux législatives : un président UMP et un gouvernement de gauche, je crois que ça l’humilierait encore plus que de ne pas être réelu :-))

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 20:54

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

Nous sommes bien d’accord (c’est une de ses armes secrètes), dans notre combat, tout fait ventre. Hé hé aussi ;)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 20:41

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

1/ La Droite populaire s’agite et fronde, MAIS SON FONDATEUR THIERRY MARIANI ESt TOUJOURS SECRETAIRE AUX TRANSPORTS : il n’a pas démissioné, double language ?

2/ Les motards voteront à gauche, et se feront niquer doublement, même politique en virant Sarko.

Alors, arrêtons les tartarinades.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 20:28

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

on a qua voter pour ceux qui ne sont jamais passer voila au moin il l’auront dans. le baba

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 20:06

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

A votre avis M Hamont, étant prof d’histoire vous devez avoir une analyse d’un vote des motards en 1981.
Rappel :
Un motard qui subit une répression tous les jours, qui ne peut plus assurer sa machine à cause des tarifs prohibitifs à qui on impose une vignette... et j’en passe, à votre avis en mai 81 il vote pour qui ?

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 20:04

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

Et il parait que cet individu veut se présenter aux primaires du PS !!!!!!
Comme le dit Guillaume, qu’il soit de droite ou de gauche, un majeur dans le rectum fait le même effet !
P... je ne sais plus pour qui voter, moi !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 19:59

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

Cela souligne une méconnaissance du dossier, ça c’est certain.
Allez Benoit je t’aide pour des propositions de gauches en matière de SR :
Remettre les panneaux signalant les radars, au delà de cela déplacer les radars aux endroits où il y a vraiment un danger.

Redonner à la sécurité routière sont aspect pédagogique, préventif.
Le répression fait partie de la sécurité routière, mais elle doit être utilisée quand cela est nécessaire mais avant il faut éduquer, ré-éduquer les conducteurs. Pour cela il y a la formation, la sensibilisation et l’éducation.

Et surtout recevoir les associations REPRESENTATIVES des usagers de la routes pour dresser ensemble un bilan sur la SR et prévoir des perspectives futurs. Ne pas laisser l’émotion parler de sécurité routière, ce n’est pas constructif mais répressif.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 18:54

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

Benoit Hamon, ne connait pas le sujet, et gagnerait à s’informer et écouter les associations d’usagers.
Il est claiir que dans nos actions, pétitions... nous devons nous adresser à tous les députés.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 18:51

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

si vous comptez sur la gauche en 2012 pour vous tirer de ce mauvais pas, vous vous fourrez le doigt dans l’oeil : ce sera pareil, voire pire, puisqu’il y aura en plus une surcouche d’écologie.. (les villes à 30, les routes à 90, les autoroutes à 110, par ex..)

que nous reste-t-il ? ça fait peur...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 17:47

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

Ah ceux qui attendaient 2012 (c’est l’espoir fou qu’on lit à longueur de post depuis des mois), M. HAMON vient d’introduire son majeur dans votre rectum... L’avantage c’est que le rectum accepte sans différence le majeur de la main droite ou de celle de gauche...Le rectum des français est apolitique, c’est un fait historique... C’est le doigt qui change, c’est tout...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 mai 2011 à 17:43

Sécurité routière : le Parti socialiste à côté de la plaque

Merci Totor, t’es gentil..."lobbying", la FFMC pratique depuis 1981 sans le savoir, comme Monsieur Jourdain...mais auusi à l’échelle de l’électeur face à son élu (et vice-versa) je l’avais juste écris en français..hé, hé.

Répondre à ce message