Sujet

Yannick
le 15 juin 2017 à 11:28

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

Avec ses larges panneaux de textile perforés, le blouson moto d’été Macna Sunrise semble bien armé pour affronter les pics de chaleur. Qu’en est-il vraiment ? Notre verdict.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Patrice333

le 20 juin 2017 à 21:28

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

oui oui Bingo, c’est très possible, mais désolé, par conviction personnelle, que ce soit sur un forum, ou autour d’un bon petit verre, donc dans la "vraie vie", dès que la discussion vire au " t’es un idiot si t’es pas de mon avis, je fuis..., par principe, et parce que ce n’est pas ma façon de vivre.
Mais rien de personnel..
Bonne route et prudence, EPI ou pas !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 juin 2017 à 19:49

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

Fred : mouais ! Apparemment, la FFMC sait faire œuvre de pédagogie pour certains dossiers, comme le CT ou les ZCR, en dépit d’une opinion publique pourtant parfois favorable... Hélas, les combats non menés sont toujours perdus.

Patrice : n’oublie pas que les mesures répressives décidées par la DSR reposent avant tout au préalable sur leur acceptabilité sociale. Pour les EPI, cela a même été théorisé en toutes lettres dans le rapport Guyot. Donc tout ce qui concourt à cette acceptabilité est un pas de plus vers l’obligation.

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 20 juin 2017 à 19:32

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

Bingo, je te cite :
"Combien de fois ai-je pu lire sur les réseaux sociaux, des motards réclamer au delà des gants, l’obligation pour tout l’équipement (blouson, dorsale, bottes, voire pantalon renforcé et airbag !!)"

Bah voilà tu as tout résumé, quand les motards eux-même ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez (les mêmes qui revendiquent la liberté, mais réclament qu’on impose aux autres le fait de porter le même équipement qu’eux), que peut y faire la FFMC ?

Si faut qu’on éduque 3 millions de personnes et qu’on leur apprenne à réfléchir, ça va demander un sacré budget...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 juin 2017 à 19:24

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

Et sinon, Collec, j’ai un trou de mémoire : tu peux me rappeler quand la FFMC a appelé à manifester contre l’obligation des gants, entre le printemps 2015 et l’automne 2016 ? Je me souviens parfaitement des ZCR, du CT, mais pas vraiment des gants...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 juin 2017 à 19:13

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

Collec, en écho à ton dernier paragraphe et au cas où tu n’aurais pas lu mon commentaire précisant ma position, je le reprends ci-dessous :
- Je ne prétends nullement que la DSR vient puiser ses idées répressives dans les colonnes de Motomag ! Je dis ceci :
1. À force de remettre cent fois sur le métier l’admiration que l’on porte à ces blindages , l’on prépare les esprits à les croire indispensables et à terme à les vouloir obligatoires
2. Le jour où la DSR fera la promotion publique empressée de leur obligation, elle nous/vous prendra à nouveau à partie en s’interrogeant faussement sur la situation : "comment vous, messieurs, alors que nous partageons publiquement le constat du grand intérêt de ces produits, pouvez vous être réticents à nous aider à vouloir sauver encore plus de vies à les rendre obligatoires ?". Et ce jour là personne n’aura d’arguments opposables parce que personne n’aura songé à faire le travail qu’a fait la mutuelle des motards pour l’Abs.

Répondre à ce message
auteur
Collec

le 20 juin 2017 à 17:36

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

Bingo, , il est ton droit le plus entier de considérer que les combats de la FFMC sont trop mous, pas de souci (j’ose espérer que tu as manifesté contre les gants obligatoires, le permis A2 étendu, les plaques, les ZCR, etc pour te permettre de critiquer cette "mollesse"). De là à diaboliser ce qui n’est qu’une information, c’est AMHA très limite... Il s’agit juste d’informer que le bout de mousse livré dans l’immense majorité des cas ne protège de rien, et que si on veut une "vraie" protection, il vaut mieux ajouter une dorsale homologuée. Pourquoi homologuée ? Parce qu’à la différence du bout de mousse qui va cramer et du coup cramer (et bien coller à) la peau de celui qui aura eu la malheur de faire une glisse avec, une dorsale homologuée protégera. Rien de réglementaire ou pro-réglementaire dans ce commentaire, juste une information que chacun est libre de suivre ou non ? De là à insulter le travail du journaliste qui a écrit l’essai, c’est déplacé...
On parle liberté ?
Suite à la lecture de l’article, chacun se déterminera fonction de ses propres convictions à adopter ou non le blouson, avec ou sans dorsale homologuée. Et ça, pour l’instant, c’est encore laissé à l’appréciation de chacun par les autorités.
Autant je te rejoins sur le côté ils n’ont pas besoin de nous à la DSR pour nous inventer des répressions, autant ils n’ont pas non plus besoin des commentaires d’un journaliste essayeur, de Motomag ou d’ailleurs, ni d’ailleurs des nôtres ;-))))
Bonne route Bingo !

Répondre à ce message
auteur
Patrice333

le 20 juin 2017 à 15:54

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

belle dernière phrase... je ne savais pas que j’étais idiot parce que je trouve qu’une dorsale peut être utile :)

Dès qu’on est pas d’accord avec toi on est idiot ? bon ben je le suis alors...

C’est très souvent comme ça sur les forums, t’es d’accord tout va bien, t’es pas d’accord t’es idiot, débile, ou juste con, au choix...

Que tu ne supportes plus les avis du type "ce blouson est très bien mais la dorsale en mousse, pas normée, gnagnagna... !" c’est ton droit le plus absolu !! et le dire également, c’est bien l’intérêt d’un forum, pour autant t’es pas obligé de traiter les autres (pas d’accord avec toi) d’idiots, non ?

Mais bon c’est pas très grave, comme disait l’autre... on est toujours l’idiot de quelqu’un, n’oublie pas ça..

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 20 juin 2017 à 12:55

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

Oui, Collec, tout le monde connaît la position de la FFMC. Hélas, tout le monde ne la partage pas, sans même parler de la DSR. Au moment où le débat sur les EPI faisait rage, et il ne s’est pas vraiment apaisé depuis, combien de fois ai-je pu lire sur les réseaux sociaux, des motards réclamer au delà des gants, l’obligation pour tout l’équipement (blouson, dorsale, bottes, voire pantalon renforcé et airbag !!)
Il y a clairement une pensée unique en marche sur ce dossier et elle n’est pas favorable aux libertés individuelles.
Ce qui pour moi est "déconnant" dans la tenue short-tong-casquegantsobligatoires c’est l’adjectif "obligatoire". Et j’en ai ras le bol que désormais ce stupide archétype du motard en short-tong soit devenu le bouc émissaire et le catalyseur de ces questions.
Ce débat est pour moi tellement important que je me suis éloigné de la FFMC après avoir considéré la mollesse avec laquelle la FFMC a lutté contre obligation des gants.
Ce qui t’explique que je ne supporte plus les avis du type "ce blouson est très bien mais la dorsale en mousse, pas normée, gnagnagna... !"
Au diable ces idiots utiles de nos futures obligations qui participent à l’insu de leur plein gré (?) à l’hygiénisation des esprits. !

Répondre à ce message
auteur
Patrice333

le 20 juin 2017 à 12:54

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

Salut,

Oui je suis d’accord avec toi, et c’est l’idée un peu générale de mes commentaires... Après on va plus ou moins loin suivant son feeling....

Perso je suis très loin de vouloir que tout soit obligatoire, et mon exemple entre la prune que risque un gars avec ses gants non CE et celui en short tee-shirt et gant CE, et bien ça rejoint ton commentaire..
Je me répète, mais idéalement aucun des deux ne devrait en prendre une, mais "humainement" je suis plus inquiet pour l’un que pour l’autre...

Les échanges tournent plus sur le coté utile ou pas d’une protection comme une dorsale, et surtout si c’est judicieux de promouvoir son usage.... au risque, comme Bingo le pense par exemple, de la rendre un jour...obligatoire.

Mais on est tous contre ça, si j’ai bien compris :) donc en phase avec la ligne directrice de la FFMC.

a+

Répondre à ce message
auteur
Collec

le 20 juin 2017 à 11:15

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

A lire vos commentaires, je me sens obligé d’intervenir en vous rappelant la position de la FFMC, qui défend l’idée qu’il ne faut pas réglementer, obliger, contraindre, réglementer, mais bien éduquer, inciter, partant du principe que l’éducation fait mieux que la répression. Ne vous parait-il pas complètement déconnant qu’on puisse aujourd’hui rouler en tongs-short-t-shirt du moment qu’on arbore les obligatoires casque et gants ? Bien se protéger est un problème humain, qui participe du bon sens, et non d’un principe réglementaire...

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 19 juin 2017 à 17:31

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

ludo, c’est bien pour ça que je parle du cas particulier de ce blouson, qui n’en fait pas une règle générale : sur ce blouson, c’est apparemment le dos sur ce blouson qui n’apporte aucune protection en terme d’abrasion. Ce qui, du coup, réduit nettement l’interet d’un blouson...

Je me suis pris 2 pelles en moto. une qui s’est traduite par une glissade sur le dos à environ 70, l’autre un high side à 30, sans glissade en retombant apparemment sur le casque et l’epaule.

Dans aucun des deux, la dorsale ni une protection thorax/abdomen n’auraient servi. Par contre, avec ce blouson textile, la dorsale aurait servi dans le premier cas, juste pour proteger de l’abrasion. Evidemment, mon experience perso ne vaut pas généralité.

Répondre à ce message
auteur
Patrice333

le 19 juin 2017 à 16:45

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

c’est intéressant parce qu’on a deux visions diamétralement opposées. Mais je respecte ton point de vue, même si je ne le partage pas du tout du tout...
Je suis d’accord que le fait de se sentir en "sécurité" a tendance à augmenter la prise de risque, dans beaucoup de domaine, c’est vrai, mais concernant la moto, non je pense que c’est minime, très minime même, en tout cas pour des équipements comme une dorsale, ou un airbag.
Un casque oui, un pantalon en lieu et place d’un short, oui certainement (et encore pour certains, ça ne change rien)
Une dorsale, des coques dans un blouson...bof, quand tu roules de manière "dangereuse", tu ne penses pas à tout ça, tu roules à ta guise, vraiment j’ai du mal avec ce concept "je me sens en sécurité alors j’enquille encore plus" non je n’y crois pas du tout.

Sauf à rouler sans casque et en caleçon, la oui, tu dois avoir tellement peur que bon...enfin moi j’aurai peur.
Mais parce que tu as rajouté une dorsale, que tu as des coques dans ton blouson...tu roules plus fort, désolé, j’y crois pas, ou c’est tellement minime que c’est négligeable.
La prise de risque est à mon avis liée à l’age, à la nature de la personne, son caractère, sa vision de la vie, à certainement beaucoup de choses, mais la présence ou pas d’une dorsale ou d’une coque....

Mais chacun son opinion. Je reste sur ma vision, pour moi le journaliste a raison concernant ce rajout de dorsale :)

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 19 juin 2017 à 15:11

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

Que tu n’y crois pas, Patrice, n’empêche que ce soit une réalité psychologique : la conviction que notre sécurité est renforcée modifie notre comportement face à la prise de risque. Et cela se vérifie en permanence. L’Abs pour les motards en constitue un bon exemple. Ainsi ceux que tu vois rouler déjà imprudemment en short allumeront encore plus avec une dorsale.
Un corollaire de cette "loi" psychologique est le suivant : les meilleurs équipements de sécurité qu’ils concernent le motard ou sa machine sont ceux dont on ignore l’existence ou le fonctionnement. Car ainsi le niveau de sécurité est augmenté sans que notre comportement en soit affecté.
Or tant l’Abs que les coques ou encore l’airbag font ou ont fait l’objet d’un marketing plutôt "agressif" dont fait partie cet article par exemple.

Répondre à ce message
auteur
Patrice333

le 19 juin 2017 à 10:50

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

Salut,
L’excès de confiance ? j’ai déjà dit dans mes réponses précédentes, perso je n’y crois pas du tout....dans mon cas c’est sûr, ça ne change rien.
Bien sûr je n’ai pas la prétention d’en faire une généralité, mais si on pousse ce raisonnement, autant se protéger le minimum, se sentir en danger, et zou, on roulera plus calme ?? tu y crois à ça ? ben moi....pas du tout...
Sais pas si tu te rappelles quand, étant jeune, tu te sentais "invincible" ? moi je m’en rappelle très bien, et très bien protégé ou pas très bien protégé...une fois sur la bécane....y a qu’un truc qui compter...ouvrir un peu, prendre de l’angle, voir se taper une petite bourre avec les potes...
Je doute vraiment beaucoup que quand un motard roule comme un con, il prenne encore plus de risque parce qu’il a une dorsale (ou un super blouson coqué).
Je roule tous les jours, trajet domicile-travail, et bien je vois beaucoup (trop) de motards qui roulent comme des cons, je ne dis pas forcément vite, non, mais qui roulent juste comme s’ils étaient seuls au monde, je ne vais pas rentrer dans les détails, on l’imagine sans problème.
Je doute fort que ce comportement, qui parfois me fait jurer dans mon casque, soit du au sentiment d’invincibilité, je n’y crois pas une seconde.
C’est une attitude, une façon de rouler, simplement.
Tu reparles à nouveau de l’abs, même si pour moi c’est un autre débat, je doute aussi qu’il donne un sentiment d’invincibilité. Qu’il rassure, oui certainement, mais que du coup les gars roulent plus vite....bof....sur la flotte tout le monde roule super calme (on va dire presque tout le monde), et sur le sec, ben l’abs.....
Après son impact nul sur les accidents, oui peut être, mais pas le même débat.
Concernant les droits de l’homme et le fait que la sécurité routière se torche le cul avec...heu bon chacun son point de vue à nouveau. Que cette sécurité nous prenne pour des cons sur pas mal de choses, oui d’accord avec toi, mais pas plus.
Si les droits de l’homme et la liberté individuelle c’est faire ce que tu veux, tout le temps, et à tout moment, oui je comprends ton point de vue.
Mais à un certain moment, dans une société qui se dit plus ou moins solidaire, notamment sur les secours, la santé etcetc, il faut bien faire des "concessions".
Tout le monde veut être secouru, assisté, soigné, rapidement, tout le monde veut que les routes soient en parfait état, que tout soit fait au mieux etcetc, mais tu voudrais pouvoir continuer à rouler comme tu le souhaites, sans casque, sans gants, à la vitesse que tu veux tout le temps ? bah perso je ne vois pas les choses comme ça...ça me fait penser aux gars qui partent en montagne comme des touristes, et qu’il faut aller chercher ensuite avec des moyens parfois colossaux.
Qu’on nous oblige à porter un casque parce qu’il évite beaucoup de blessures, et donc de malheurs, de tristesse, de drame, mais aussi de soins toujours très coûteux, désolé mais ça me parait normal, toujours dans le cadre d’une société comme la notre, encore un peu solidaire, je parle bien pour les soins, les secours, la protection (si si elle est encore solidaire sur ces points là, suffit de regarder ailleurs, y compris dans les pays riches, anglo-saxon notamment, mieux vaut être bien blindés en cas de blessure grave)
On est beaucoup trop nombreux pour que chacun fasse ce qu’il lui plait, c’est mon point de vue. Mais je ne cautionne pas pour autant les excès de la sécurité routière, ho non, loin loin de là...

Et pour Ludo, ou tu as raison, pour la protection ventrale, mais le soucis c’est qu’il faut faire des compromis à un certain moment, et entre une dorsale, qui ne se sent quasiment pas (essaye tu verras..), ou même absolument pas, et une hypothétique protection ventrale, qui aurait beaucoup de mal à se faire oublier à mon sens....on ne peut pas rouler dans une armure donc oui tu as raison, mais c’est certainement un problème d’ergonomie, protéger l’avant du motard, sans bloquer ses mouvements, ou rendre le blouson inconfortable au possible, je pense que ça doit être un casse tête technique..
Mais le jour ou quelque chose existe pour la protection ventrale, pas contraignant, et qui rajoute une "protection" sortira, on entendra certainement les mêmes choses....ça donne une sentiment d’invincibilité etcetc.
Désolé je n’y crois pas...(Si tu as vu rouler certains motards sur la cote d’azur, pas tous évidemment pas tous, tu verras qu’ils n’ont pas besoin d’
EPI pour se sentir invincibles, houla non :).

a+

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 19 juin 2017 à 08:34

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

Même les promoteurs, ici, du port (non obligatoire ?) de la dorsale ne sont pas d’accord pour l’instant sur son intérêt précis. Amusant n’est-ce pas Ludo ?!
Mais personne n’a toujours pris la peine de s’interroger, en dehors de l’intuition que ca protège en cas d’accident, sur les conséquences de l’excès de confiance que cela procure : combien d’accidents en plus parce qu’on a pris, se croyant quasiment invincible, plus de risques avec que sans ?
Je le répète pour Fabrice qui n’a pas semble t’il fait le lien : c’est le même principe psychologique que celui mis en œuvre avec l’Abs et dont les lecteurs assidus de Motomag connnaissent la conclusion. Il n’y a eu aucun gain global sur les accidents de la route des motos !

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 19 juin 2017 à 08:11

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

N’oublie pas, Fred, que le beau principe révolutionnaire que tu as rappelé (la loi ne peut interdire que ce qui nuit à autrui) n’a jamais franchi les murs de la DSR, puisque dès sa naissance au début des années 70, elle a rendu obligatoire le casque - dont l’absence ne nuit pourtant qu’a celui qui ne le porte pas - ainsi que la ceinture et tout récemment les gants. Ca fait 45 ans que la sécurité routiere se torche le cul avec les droits de l’homme et du citoyen !

Répondre à ce message
auteur
ludo51

le 19 juin 2017 à 00:31

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

Fred tu dis : "d’ailleurs, on peut s’étonner qu’autant de motards utilisent des dorsales, alors que les blessures au thorax/abdomen sont plus nombreuses que les blessures au dos"
N’est-ce pas donc , comme le soutient Bingo d’une certaine manière , la preuve par l’absurde qu’un discours "monocorde" et sans cesse répété à propos de cet accessoire finit par aboutir à ce genre de résultat ?
Une dorsale que tout le monde - à l’instar des gants - finit par admettre comme indispensable (voire obligatoire à moyen terme ?) alors qu’une protection ventrale serait sans aucun doute plus utile ?
Car j’allais effectivement signaler ce fait : par (ex) expérience professionnelle , les accidents moto lèsent bien plus souvent et bien plus gravement l’abdomen que le dos , les décès suite à une fracture de côte ou atteinte pulmonaire ou hémorragie massive sur foie , rate ou rein ou autre sont ce qui arrive le plus souvent....

Répondre à ce message
auteur
Patrice333

le 18 juin 2017 à 20:52

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

oui c’est sûr que ça protège aussi de l’abrasion. Après il y a dorsale et dorsale. Perso j’utilise une dorsale Dainese, en matériau "rigide" articulé, et ça n’a rien à voir avec une dorsale en mousse, que tu insères dans le blouson, absolument rien à voir....
Après c’est clair qu’à haute vitesse...y a pas grand chose à faire, mais ça rejoint ce que j’ai répondu à Bingo.
Perso j’utilise ça
https://www.motoblouz.com/vente-dorsale-dainese-new-bap-d1-2000-8-41-46-cm-85106.html

Elle se fait oublier sans problème, mais quand il fait 40° on la sent bien :)

Répondre à ce message
auteur
FRED

le 18 juin 2017 à 19:47

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

oui Patrice, je sais quel est l’objectif de départ d’une dorsale. Mais objectivement, quand on sait les capacités d’absorption d’une dorsale, il faut que le contact avec un objet saillant se fasse à basse vitesse. Or, je pense qu’au final avec ce type de blouson, il y aura plus de cas où une dorsale protegera sur du frottement que sur de l’impact. J’ai un blouson textile que motomag avait testé à l’epoque, bah sans dorsale, le dos serait bien attaqué. Il me semble donc que la dorsale est surtout nécessaire lorsque le blouson n’est pas en cuir.

D’ailleurs, on peut s’étonner qu’autant de motards utilisent des dorsales, alors que les blessures au thorax/abdomen sont plus nombreuses que les blessures au dos

Répondre à ce message
auteur
Patrice333

le 18 juin 2017 à 17:23

Essai : Macna Sunrise, un blouson anti-canicule

Je viens de te lire Fred. Concernant la dorsale c’est plus une protection contre les chocs que l’abrasion, même si ça rajoute une couche évidemment, mais c’est surtout le contact saillant, c’est pour ça qu’elles sont conçues pour absorber et répartir l’énergie sur tout le dos et donc protéger "au mieux" la colonne.

Répondre à ce message
Publicité