Sensibiliser les usagers de la route au danger d’un réservoir de gasoil trop rempli, comme à l’oubli du clignotant lors d’un changement de voie, sont les deux opérations qui ont été menées par l’antenne du Maine-et-Loire de la Fédération française des motards en colère (FFMC 49), le 28 octobre dernier.

Gasoil à ras-bord, motard dans le décor !
Une trace de gasoil sur un rond-point, dans un virage où même simplement en ligne droite au moment de freiner, peut être dramatique pour un usager circulant sur un 2-roues. Car celui-ci ne risque pas seulement des dégâts matériels, mais des blessures physiques, son véhicule n’ayant pas de carrosserie.
Comment éviter de répandre le gasoil ? En remplissant un tout petit peu moins le réservoir à la station-service, tout simplement ! C’est le message que les militants de la FFMC 49 ont fait passer, en toute sympathie, aux automobilistes et aux camionneurs, dans une station de la commune de Chemillé.

Remplir, mais pas trop !
« Il ne faut pas chercher à remplir son réservoir de gasoil à ras-bord, expliquait Stéphane Gallard, coordinateur de la FFMC 49. L’excédent de carburant va obligatoirement partir par le trop-plein du réservoir et se retrouver sur la chaussée sous forme de flaque hyper glissante. Les conséquences seront alors dramatiques pour un motard : ses roues vont se dérober et ce sera la chute. Il faut apprendre à arrêter de remplir son réservoir dès que l’on entend le premier clic du pistolet de la pompe à essence ».

L’action des militants de la FFMC 49 a permis d’entamer le dialogue avec les usagers. Beaucoup ont admis ne pas savoir que le gasoil présent sur la chaussée venait le plus souvent d’une maladresse humaine, à cause d’un manque d’information sur les gestes simples du quotidien.

Rétro cligno, la marche à suivre
Au même moment, d’autres militants de la FFMC 49 ont mené une action sur l’usage de clignotant et du rétroviseur, auprès de la clientèle du centre commercial de Chemillé.

Ils s’appuyaient sur un tract reprenant un visuel évocateur extrait d’une campagne récente de la Sécurité routière, où l’on voit un scooter à terre avec la mention : « Vous avez juste oublié un clignotant, il est juste un peu mort ». Là encore, les motards ont pu engager le dialogue avec les autres usagers de la route.

Encore une fois, l’opération des motards en colère a rencontré un vif intérêt vis-à-vis du public. Les motards ont distribué une grande quantité de tracts. « Une majorité des clients nous ont confié ne jamais oublier le clignotant, mais en revanche zapper le contrôle au rétroviseur, résumait Stéphane. En tout cas, notre action aura été très intéressante et positive sur le plan humain. Tous nous ont promis à l’avenir de faire plus attention aux 2-roues ».

D’autres opérations de ce genre sont menées dans les départements, n’hésitez pas à vous rapprocher de l’antenne FFMC de votre lieu d’habitation. Les Motards en colère ne sont rien sans l’abnégation des conducteurs qui militent avec eux !

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous défend, soutenez-la en portant ses couleurs !

Publicité
Publicité