Manque de formation. A l’origine de la méprise, un manque flagrant de formation et d’information, du gouvernement aux forces de l’ordre. « Les gendarmes pêchent par méconnaissance des textes, explique Laurent Santucci. Ils ne savent pas que les motos sont exemptées de Procédure VE. Il faudrait que nous allions porter dans chaque gendarmerie de France le texte réglementaire ! Il y a plusieurs mois, nous avons demandé à la Direction à la sécurité et à la circulation routières (DSCR) d’envoyer une circulaire d’information à toutes les gendarmeries et à tous les commissariats de France pour les informer. Cela n’a pas été fait. »

Pour quelle raison ? Une certaine complexité administrative, visiblement… La DSCR dépend du super-ministère de l’Ecologie, du développement durable et des Transports. La gendarmerie est placée sous tutelle du ministère de la Défense et la police, du ministère de l’Intérieur. Alors forcément, ça en fait des papiers… En attendant, la bourde impacte directement des motocyclistes, et qui plus est des motocyclistes accidentés. Il y a de quoi décerner un carton jaune aux services de l’Etat…

Publicité
Infos en plus
Publicité