Et voilà, grâce à la pugnacité et à la persévérance des motards, le complexe motocycliste de Lezennes, dans le Nord, a fini par rouvrir ! Pourtant, voici deux ans l’affaire semblait mal engagée… Mais voilà, il a fini par en être autrement. Et plus de six mois après la réouverture, il est temps de dresser un bilan des travaux opérés.

Mais avant, un bref retour en arrière…

Le 16 mai 2014, coup de théâtre pour les motards nordistes : le complexe motocycliste de Lezennes est menacé de fermeture. Une situation que refusent les motards. S’en suivra une mobilisation hors norme, menée avec l’antenne du Nord de la Fédération française des motards en colère (FFMC 59).

La métropole européenne de Lille consent finalement, le 19 juin 2015, à renouveler le bail pour une durée de deux ans, avec une série de travaux programmés (voir notre article : Victoire : le circuit moto de Lezennes (59) est sauvé !).

Nous revenons sur ce dossier avec Christophe Marache, le coordinateur du complexe motocycliste de Lezennes.

Ce renouvèlement de bail, ce fut un soulagement ?
Effectivement, après la mobilisation des motards et surtout le soutien de la FFMC 59, cette nouvelle a été bien appréciée. Nous pouvions enfin envisager la réalisation de travaux attendus, selon les préconisations de la Fédération française de motocyclisme (FFM), pour mettre le circuit aux normes.

Quels ont été les premiers travaux réalisés sur le complexe ?
Notre priorité a été la mise en sécurité du motard lors des séances de roulage. Il nous a fallu jongler entre le temps nécessaire aux travaux et le financement pour les réaliser.

Dans un premier temps, des boudins d’air comprimé Air-Protek ont été installés. Ensuite nous avons opéré à la réfection des bacs à gravier existant et à la création de nouveaux, notamment servant à la décélération. Des murs de pneus ont été érigés dans les zones de danger, et les techniciens ont procédé à l’élagage et au terrassement des bords de piste, ainsi qu’au façonnage des terres.

Combien de temps ont duré ces travaux ?
Le circuit connaissant moins de fréquentations les mois d’hiver, la piste a été fermée du 16 novembre au 3 mars, mais pas le complexe. Ce dernier est resté ouvert.

Quel fut le coût de cette rénovation incontournable ?
Le budget était de 160 000 €, dont plus de la moitié en fonds propres, financés par emprunt bancaire. Le reste, nous l’avons obtenu par des dons, par le mécénat de la Caisse d’Épargne, ainsi que grâce à une subvention exceptionnelle du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.

Comment ces changements ont-ils été accueillis par les pratiquants ?
Après avoir posté un questionnaire en ligne, nous avons eu pas mal de retours : l’amélioration de la sécurité est appréciée des motards.

Et pour ce qui est des riverains ?
Depuis la réouverture, nous limitons les roulages à vingt motards par session et par niveau. Des mesures de limitation de bruit ont été prises avec un contrôle systématique et régulier. La limite a été fixée à 98 décibels en statique. Aujourd’hui, c’est donc moins de nuisances que par le passé, et donc moins d’appels de riverains…

Quels seront les prochains travaux sur le circuit de Lezennes ?
Nous allons mettre en place la vidéosurveillance de la piste. La passerelle va être enlevée. Nous allons également créer une chicane sur la piste. Il y en a pour 150 000 € de travaux supplémentaires. Mais c’est indispensable.

Cette nouvelle phase d’amélioration n’est pas programmée. La bonne nouvelle c’est qu’aujourd’hui, la fermeture du circuit n’est plus d’actualité. Les échos de la métropole de Lille nous laissent envisager une volonté de prolonger et de faire perdurer l’activité, même si aucune négociation n’est engagée sur le renouvellement du bail.

Infos pratiques

Complexe Motocycliste : rue Chanzy CD 146 ; 59260 Lezennes
- Tél : 03 20 47 09 40
- Accessible à tous les motocyclistes de la région des Hauts de France
- Adhésion annuelle ARCM : 190 euros, demi-tarif à partir de septembre
- Site internet : Complexe motocycliste de Lezennes

L’avis de Florian : « on se sent plus en sécurité »

Florian, 19 ans et adhérent du Team Rabbit, vient à Lezennes avec ses amis. Il nous livre ses impressions après deux roulages depuis l’ouverture : « Je roule en 125 twin Honda et aussi en 250 CB. Je participe au championnat belge (NDLR : il a participé à B-Gedinnes avec son 250 CB les 20 et 21 août) et je prépare le championnat de France l’année prochaine. J’ai pris mon adhésion et je viens ici de plus en plus. On se sent plus en sécurité et on peut pousser un peu plus. Je n’ai pas encore fini dans le bac à graviers et j’espère que ce n’est pas près d’arriver ! »

 - 
Publicité
Publicité