À une époque où certains affectionnent particulièrement le résultat « mathématique », nous vous présentons ici quelques chiffres concernant l’activité des radars en 2008. Comme ils parlent d’eux-mêmes, et peuvent difficilement être sujets à interprétation, nous vous épargnons en revanche « l’analyse » partisane.

17,8 millions. C’est le nombre de crépitements de flashs des 2.300 radars automatiques français en 2008, soit 7.456 chacun et 20 par jour.
200.000. C’est le nombre de flashes effectués par la cabine la plus active. Elle est située sur l’autoroute A 8, à la hauteur des Adrets-de-l’Esterelle (Var).
500 millions. C’est le produit total des amendes en euros en 2008,
soit 100 millions d’euros de plus qu’en 2007.
70.000 euros. C’est le prix d’achat d’un radar fixe, auquel il convient d’ajouter environ 11.000 euros d’entretien par an.
3 %. C’est le pourcentage de citoyens qui contestent leur PV pour excès de vitesse.
322. C’est le nombre de nouveaux dispositifs de contrôle qui seront mis en place d’ici à fin 2009, soit 172 cabines fixes, 100 radars mobiles et 150 dispositifs à feux rouges. Une majorité flashera dorénavant par l’arrière. Coût des opérations : 19 millions d’euros.

Palmarès des flashs par ville :

Paris : 507.419
Lille : 144.987
Marseille : 135.582
Lyon : 64.204
Rennes : 44.724

Répartition des infractions à la vitesse :

92,3 % des dépassements de vitesse flashés sont inférieurs à 20 km/h
5,30 % se situent entre 20 et 30 km/h
0,54 % entre 40 et 50 km/h
0,44 % sont supérieurs à 50 km/h.

(source officielle/Passion Mutuelle)

Publicité
Publicité