En images

visuel visuel visuel visuel

Pour cette année 2017, Kawasaki présente une version encore plus radicale de son hypersport avec la Ninja ZX-10RR. L’objectif de cette machine est simple, et le communiqué de presse est clair : « Conçue pour briguer la victoire en championnats nationaux dans sa configuration d’origine, la nouvelle Ninja ZX-10RR exclut tout équipement non indispensable à sa vélocité sur circuit ». Rassurez-vous cependant, cette machine est bien homologuée pour la route.

Au programme des festivités donc, quelques modifications par rapport au modèle standard afin d’en améliorer les performances et faciliter sa conversion en machine de course. Cela passe par une culasse redessinée pour accueillir un kit racing d’arbres à cames (à profil haut ) et de ressorts de soupapes calibrés pour les très hauts régime, ainsi que des poussoirs au traitement de surface ultra dur . En outre, les carters moteur ont été renforcés pour garantir la fiabilité. Le Quick Shifter a été revu pour autoriser à la fois la montée et la descente des rapports à la volée.

JPEG - 576 ko

Pour cette version spéciale, Kawasaki a engagé un partenariat avec Marchesini pour produire des jantes à 7 branches en aluminium forgé, dont la légèreté doit favoriser la maniabilité lors des changements d’angle. Il sera d’ailleurs possible d’acquérir ces jantes pour la ZX-10R sous forme de kit d’accessoires. La ZX-10RR est chaussée d’origine de Pirelli Diablo Supercorsa SP. Pour un meilleur contrôle et une adaptation à la nouvelle position de conduite (selle monoplace), le setting des suspensions a été revu.

Enfin, pour marquer la différence avec le modèle standard, un logo RR est gravé sur le carter d’allumage de la machine. Histoire de briller sur le circuit. Ne reste plus qu’à mettre la bête en concurrence avec les Yamaha R1M et autre Ducati 1299 Panigale S…

Publicité

Commentaire (0)

Publicité