Maverick Vinales continue sur sa lancée. Vainqueur il y a quinze jours au Qatar lors du Grand Prix inaugural du MotoGP 2017, l’Espagnol a récidivé en Argentine. Il est seulement le deuxième pilote après Wayne Rainey en 1990 à s’imposer avec Yamaha lors des deux premiers GP de la saison.

Pourtant au départ, c’est bien Marc Marquez, auteur de la pole position, qui a pris le meilleur envol. Malheureusement, après quelques tours, alors qu’il semblait contrôler ses poursuivants, le champion en titre a perdu l’avant. Quelques boucles plus tard, Dani Pedrosa l’imitait dans le même virage alors qu’il se battait pour la 4e place.

Rossi vs Crutchlow

C’est d’abord Cal Crutchlow (Honda) qui en a profité. Lui qui était deuxième à ce moment de la course, récupérait la tête avant de se faire coiffer quelques instants plus tard par le vainqueur du jour.

Tout l’intérêt de cette course s’est ensuite résumé à une bagarre entre Crutchlow et le nonuple champion du monde Valentino Rossi. Comme trop souvent, l’Italien a manqué sa qualification. Il s’élançait depuis la 3e ligne de la grille de départ. Mais comme toujours, c’est en course que l’Italien s’est révélé. Après avoir pris un bon départ, il s’est débarrassé de Petrucci, Pedrosa, Bautista et Abraham, avant de venir se frotter à Crutchlow. Longtemps, Rossi a étudié le style de l’Anglais. Et quand il a décidé de passer, c’était pour de bon. Pendant ce temps-là, Vinales s’échappait et filait vers sa deuxième victoire en deux courses.

Bautista premier pilote Ducati

Derrière le trio de tête, on retrouve le premier pilote Ducati, Alvaro Bautista. Au guidon d’une machine de 2016, l’ancien champion du monde 125 cm3 s’est bien rattrapé après avoir loupé le coche au Qatar (chute), et confirme les bonnes performances qu’il avait affiché durant l’intersaison.

En 5e position figure Johann Zarco. Parti de loin (14e), Zarco a tenu sur ses roues et prouvé qu’il était vraiment le rookie à suivre en ce début d’année. Vivement qu’il acquiert un peu plus d’expérience pour mieux gérer la dégradation des pneus en deuxième partie de course. L’autre pilote Tech 3, Jonas Folger, lui aussi débutant dans la catégorie, finit en 7e position, à trois secondes de con équipier.

Lorenzo et Iannone out dès le premier tour

Jorge Lorenzo (Ducati) partait 18e sur la grille. C’est assez rare pour le souligner. Et en essayant de remonter vite, sûrement trop vite, il est tombé en touchant Andrea Iannone (Suzuki) dans le premier virage. Pour ce dernier, la course a été ruinée dès premier tour après avoir volé le départ. Pénalisé par un passage aux stands obligatoire, il a conclu son week-end en dernière position (16e). Son compteur reste bloqué à zéro après deux courses.

Les Rouges n’ont pas été vernis en Argentine. Après avoir perdu Lorenzo, c’est Andrea Dovizioso qui s’est fait harponner par Aleix Espargaro. Sam Lowes et Alex Rins, les deux autres rookies n’ont pas vu le drapeau à damier.

Quant à Loris Baz, il a fait du mieux qu’il pouvait avec sa modeste Ducati GP15 ! L’ancien pilote Superbike rallie l’arrivée en 11e position.

Classement du championnat du monde MotoGP après deux courses

PositionPilotePoints
1 Maverick Vinales (ESP/Yamaha) 50 points
2 Valentino Rossi (ITA/Yamaha) 36 points
3 Andrea Dovizioso (ITA/Ducati) 20 points
4 Scott Redding (ANG/Ducati) 17 points
5 Cal Crutchlow (ANG/Honda) 16 points
6 Jonas Folger (ALL/Tech 3 Yamaha) 16 points
... ... ...
11 Johann Zarco (FRA/Tech 3 Yamaha) 11 points
14 Loris Baz (FRA/Ducati) 8 points

Le prochain GP se tiendra du 21 au 23 avril 2017 sur le circuit des Amériques à Austin (États-Unis).

Retrouvez les déclarations des pilotes à l’issue du GP d’Argentine

Publicité

Commentaire (0)

Publicité