Comme chaque année, la Fédération française des motards en colère (FFMC) apporte son soutien au Collectif de défense des loisirs verts (Codever), qui organise ses 20e Journées des chemins, du 30 mars au 7 avril 2013. Objectif de ces actions : débroussailler, nettoyer ou réhabiliter des chemins voués à disparaître faute d’entretien.

Motards, cavaliers, vététistes, randonneurs pédestres… « Les Journées des Chemins (JDC) ont pour but de montrer au grand public l’intérêt que portent les pratiquants des loisirs verts aux chemins ruraux et à la protection de leur environnement », explique la FFMC dans un communiqué de ce 25 mars 2013. « Depuis 1994, plusieurs centaines de communes rurales ont accueilli un chantier, avec le soutien de leur maire. »

« Les Journées des Chemins sont une occasion de mettre en avant la contribution bénévole des pratiquants, qui ne se limite pas, fort heureusement, à une seule journée par an. » En effet, en dehors de la semaine « officielle », du 30 mars au 7 avril, qui s’inscrit dans le cadre de la Semaine du Développement Durable du ministère de l’Écologie, des chantiers JDC peuvent être organisés toute l’année.

Et il y a du travail : en France, il existe quelque 800.000 km de chemins libres d’accès. Mais ce patrimoine, cette « véritable richesse naturelle à préserver et à entretenir » se rétrécit : moins 20% en 30 ans selon le Codever.

Chacun peut participer aux chantiers JDC déjà programmés ou organiser le sien. À noter qu’un chantier peut ne pas se limiter aux seuls chemins : « Il peut aussi s’agir de restauration d’ouvrages d’art, voie romaine, chemin de St-Jacques, église, pont, moulin… », indiquent les deux associations.

Pour en savoir plus, lire notre article « Moto tout-terrain et développement durable : la 20e Journée des chemins en 2013 » ou consulter directement le site des JDC :
www.journeedeschemins.fr.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité