Répondant à l’appel de l’antenne du Rhône de la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC69), en association avec 40 Millions d’Automobilistes, la Ligue de Défense des Conducteurs, la Fédération des Bikers de France (FBF) et le Codever, près de 4 000 motards et 200 voitures, venus du Rhône mais aussi des départements voisins, ont pris possession des quais du Rhône ce samedi 24 février, pour manifester dans les rues de la capitale des Gaules.

Politique de sécurité routière jugée inepte
Les manifestants ont fait le déplacement pour exprimer leur inquiétude et leur colère face au projet, jugé inutile, du gouvernement d’abaisser la vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire. Ils entendaient aussi exprimer leur désaccord avec cette politique de sécurité « rentière » désormais récurrente chez les politiques.

Le cortège à circulé dans les rues, sur les grandes artères de la ville et sur le périphérique. La circulation s’en est trouvée paralysée, pendant de longues minutes, sur de nombreux carrefours stratégiques de l’agglomération.

Reçus en préfecture
De retour devant la préfecture, une délégation des coordinateurs des FFMC42 (Loire) et FFMC69, ainsi que les représentants de la FBF, ont été reçus par Christelle Monteagudo, responsable du service communication interministérielle.

La manifestation a pris fin aux alentours de 17h30 dans un concert de klaxons et de rupteurs. Les motards se sont dispersés dans une ambiance festive et conviviale, mais toutefois fermement déterminés à lutter contre l’absurdité de ce que planifie le gouvernement pour le 1er juillet 2018.

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité