Bientôt condamnées à rester au parking, les motos d’avant 2000 ? Les grandes manœuvres anti-pollution semblent être engagées en région parisienne, et les mesures qui pourraient être prises par l’équipe dirigeante de la capitale comme par celle de la Région Ile-de-France sont radicales.

Un rapport rédigé par Plaine Commune Grand Paris, daté du 7 janvier 2015, révèle que la maire de Paris, Anne Hidalgo, compte interdire la circulation des véhicules de classe 1, les jours ouvrés, « dès avril 2015 ». Le plan pour la qualité de l’air s’appuie sur les études menées dans les Zones d’action pour la protection de l’air (Zapa).

Parmi ces engins motorisés figurent :
- les véhicules particuliers immatriculés avant le 31 décembre 1996 inclus,
- les camionnettes ou véhicules utilitaires légers avant le 30 septembre 1997,
- les autocars, bus et poids-lourds avant le 30 septembre 2001 inclus
- les deux-roues motorisés antérieurs à 2000.

En contrepartie, la mairie de Paris prévoit de mettre en place des mesures d’accompagnement :
- aide au changement de véhicule (prêt à taux zéro),
- aide aux déplacements alternatifs à la voiture (financement de l’abonnement au Pass Navigo ou Autolib pendant un an, développement des bornes de recharge électrique publiques, de stations de compression de gaz),
- incitation aux déplacements motorisés moins polluants (voies à ultra-basses émissions, c’est-à-dire la mise en place d’axes réservés, en commençant par la rue de Rivoli et l’avenue des Champs-Elysées dans un seul sens de circulation pour laisser la voie accessible)
- tarif du stationnement en fonction de la classification du véhicule (tarif réduit pour les véhicules propres).

La communauté du Grand Paris envisage d’étendre les premières mesures d’interdiction au périmètre intérieur à l’autoroute A86, au nord comme au sud.

Ce plan d’action sera présenté au Conseil de Paris, les 9 et 10 février prochains, pour être appliqué dès avril 2015.

Moto Magazine suit le dossier au plus près, et proposera les réactions des différentes parties prenantes. Restez connectés !

- Cette information vous interpelle ? N’hésitez pas à réagir en cliquant ici
- La FFMC vous défend, soutenez là en portant ses couleurs

Publicité
Publicité