BMW Group France et la Fondation BMW ont dressé un bilan des stages de conduite de sécurité post-permis de conduire qu’ils contribuent à organiser, lors d’une conférence organisée le 16 juin dernier à Paris.

Sondage
Ils ont missionné l’institut de sondage BVA, qui a mené une étude auprès de 300 stagiaires ayant suivi ce type de formation sur un des sites dont BMW est partenaire, concluant à l’efficacité des stages post-permis dans l’objectif de réduire les risques d’accidents routiers.

- 90 % des personnes ayant effectué un stage post-permis estiment que cette formation devrait être rendue obligatoire pour les conducteurs novices en complément de l’examen du permis.
- 99 % des participants ont été conquis par le stage de perfectionnement à la conduite et 98 % sont prêts à le recommander.
- 89 % des stagiaires affirment que la formation leur a permis d’améliorer leurs compétences en matière de conduite.
- 77 % des stagiaires confrontés peu après à une situation de danger estiment que le stage leur a permis d’éviter un accident de la route.

Un bémol à ces résultats : on se doute que le motard ou l’automobiliste qui vient de dépenser plus de 300 € pour suivre un tel stage ne va pas en dire du mal… Il n’empêche, ces remises à niveau, ou piqûres de rappel, on depuis de longues années prouvé leur utilité.

C’est le cas chez BMW, mais aussi chez les conducteurs qui suivent les stages de perfectionnement post-permis moto proposés par l’Association pour la formation des motards (AFDM), organisme affilié à la Fédération française des motards en colère (FFMC).

Prêt de flottes auto et moto
BMW France et la Fondation BMW sont engagés dans ces actions de prévention routière, d’abord sous la forme de prêts de flotte auto et moto à ses partenaires sur les circuits (Castelet, EIA Pont-L’Évêque et Beltoise à Trappes) et sous la forme de financement de stages de conduite de sécurité auto et moto pour les particuliers et les entreprises.

Focus sur les jeunes conducteurs
Depuis 2012, la Fondation BMW finance des stages à destination des jeunes conducteurs. « En 2014, un tué sur 4,5 sur les routes françaises l’a été dans un accident impliquant un conducteur novice », expliquait Philippe Streiff, conseiller technique auprès du délégué interministériel à la Sécurité routière, lors de cette conférence du 16 juin à Paris. « Il est donc crucial d’analyser toutes les mesures possibles qui puissent diminuer l’accidentologie de cette cible vulnérable, à commencer par les stages post-permis ».

Stages moto à Trappes (78)
En ce qui concerne la moto, BMW France a créé en 1995, en partenariat avec Team Formation, le Centre de conduite de sécurité BMW Motorrad, sur le circuit Jean-Pierre Beltoise à Trappes (78).

Parmi les formations à la conduite proposées, un stage post-permis effectué sur une moto fournie par BMW. Actuellement, ce sont quinze BMW F 800 R qui sont mis à disposition des élèves, de même que les casques et les tenues.
Un stage moto d’une journée sur le circuit Beltoise coûte 365 €, moto fournie.

Le stage dure une journée, mais une session nocturne est également possible. Parmi les exercices réalisés : rappel des consignes de sécurité, position du regard, freinage d’urgence, techniques de virage, évitement d’obstacles, freinage sur gravillons, slalom… La simulation d’une pluie intense figure également au programme.

Manque de confiance
« Ces exercices permettent d’acquérir des réflexes de freinage », souligne Robert Simoni, président de Team Formation. « Ils ont une réelle utilité : il nous arrive de voir arriver des motards sur leur grosse cylindrée. Ils montent sur une de nos motos, et tombent à vitesse lente… Même avec 15 ans de permis. Plus de la moitié des conducteurs ont des difficultés à conduire, éprouvent un manque de confiance. Dans l’idéal, il faudrait suivre un stage post-permis tous les deux ans ».

Depuis 2012, la Fondation BMW organise également avec Team Formation l’opération Conduite responsable, destinée aux jeunes permis. À ce jour, 400 stagiaires moto ont pu bénéficier de cette formation financée par la Fondation BMW.

Pas d’obligation en vue
À l’issue de la conférence du 16 juin à Paris, nous avons demandé à Serge Naudin, président de la Fondation BMW France, si cet organisme allait militer pour que les stages post-permis deviennent obligatoires en France. « Non, car il y a un problème de coût, a-t-il répondu. Ce serait trop cher pour l’utilisateur ».

Une position que partage Philippe Streiff : « Nous avons une réflexion sur ce point à la Sécurité routière, mais il ne faut pas augmenter le coût du permis de conduire ». Il reste donc de la responsabilité de chaque motard de savoir où il en est quant à son niveau de conduite et d’expérience.

Regardez cette courte vidéo qui présente quelques exercices du stage post-permis moto sur le circuit Beltoise de Trappes (78) :


De l'utilité d'un stage post-permis moto… par Moto-Magazine

Pour en savoir plus sur la formation post-permis moto : lire le blog de l’AFDM

Dans la Boutique Motomag.com

- Procurez-vous le guide « 100 conseils de conduite moto & scooter » par Moto Magazine et l’AFDM

Publicité
Publicité