Harley-Davidson organise depuis 2015 un concours de customisation pour ses concessionnaires. Le défi consiste à transformer un modèle au catalogue du constructeur américain sans excéder un budget pièces de 6000 €. Pour 2018, les concessionnaires en lice devaient travailler sur une machine de la gamme Dark Custom.

Depuis la première « Battle of the kings », la concession de Limoges s’est déjà illustrée à deux reprises. En 2016, sa prépa lui permettait de se hisser sur la première marche du podium des concessionnaires français. En 2017, Limoges faisait 3ème.

80 ans d’écart
Pour sa participation à l’édition 2018, Harley-Davidson Limoges a décidé de s’inspirer d’une 750 WL acquise en 2013 et qui, depuis, fait figure de mascotte dans le show room de la concession de Haute-Vienne. Cyril et Quentin ont imaginé créer une réplique de cette 750 emblématique des années 40 sur base d’un Street Bob. Le nouveau châssis Softail leur semblait parfait pour ce type de transformation. Quant au moteur Milwaukee8, ses rondeurs rappellent le look des vieux blocs H-D.

Quinze jours de travail ont été nécessaires pour transformer la machine. Nicolas Ginouves, le nouveau boss de l’enseigne depuis que son père Pierre a levé le pied, a laissé carte blanche à son équipe. Celle-ci a levé le voile sur sa préparation dans un bar de Limoges. La machine est depuis lors visible dans La concession.

Les internautes sont invités à voter pour leur machine préférée directement sur le site de la Battle of the kings. Ils ont jusqu’au 11 mars pour élire la moto française qui fera partie de la sélection pour la manche européenne de la Battle of the King.

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité