Marseille (13) : 10 000 tracts distribués.

JPEG

350 motards se sont réunis place Jean Jaurès à 15h le samedi 18 septembre pour la manifestation. Le cortège est parti de la place pour ensuite rejoindre la Cannebière, passer par le vieux port, puis place Castellane pour finir devant le stade vélodrome. Au cours de plusieurs arrêt, sans toutefois bloquer la circulation, plus de 10.000 tracts ont été distribués.

Christophe Bornerie correspondant 13

Manif décentralisée en Charente.(16)

JPEG

Samedi 18 septembre, l’antenne de Charente a « décentralisé » le lieu de sa manifestation : c’est à la sous-préfecture de Cognac que se sont retrouvés environ 300 motards charentais, dont la plupart étaient venus d’Angoulême en convoi, escortés par un service de sécurité de la FFMC 16. Ensuite, les motards ont distribué des tracts aux automobilistes à des carrefours stratégiques de Cognac pour expliquer leur action et demander de boycotter l’allumage des codes le jour.

Sur la route du retour (RN141), près du hameau de Malvieille, le cortège des motos a stoppé et chacun a pu se recueillir quelques minutes à la mémoire d’ Ulrich Ardouin, motard décédé en novembre 2003 . L’émotion était grande pour ceux qui l’avaient connu, en premier lieu pour sa femme qui a déposé des fleurs sur les lieux du drame.

Thierry Dupuis, correspondant Charente

Opération escargot à Dijon (21)

JPEG

Environ 250 motos se sont réunies samedi 18 septembre, à Marsannay-la-cote, pour ensuite se diriger en direction du centre commercial de Quetigny. Les motards ont ensuite distribués tracts et autocollants aux automobilistes.
Le retour s’est fait en opération escargot sur la rocade Est de Dijon pour rallier le point de départ.

110 motards dans la Creuse(23)

110 motards étaient présents à Gueret dans la Creuse. La FFMC 23 avait reçu à cette occasion le soutien de la FFMC de la Haute Vienne. Une délégation , composée du président de la FFMC 87, de la fédé 23 et du président de la futur FFMC 19, a été reçue par la directeur de cabinet du préfet de la Creuse a qui il a été remis un courrier rappelant les raisons de la manifestation.

Succès à Lons Le Saunier (39)

JPEG

La manifestation des motards de Lons le saunier a connu un succès d’estime puisque 200 motards, ont parcouru les rues de cette ville de 20.000 habitants ce samedi 18. Il faut dire aussi qu’ils avaient reçu le renfort de leurs homologues du reste de la Franche Comté et que beaucoup de machines venaient des départements voisins.

Les motards ont profité de la fête du sport, organisée par la ville, pour médiatiser leur mouvement. Ensuite ils se sont dirigés vers les deux giratoires qui commandent l’entrée de la ville et y ont distribué tracts et fait signer des pétitions.

Patrick MICHE

Tournée des médias pour les motards de Clermont Ferrand (63)

JPEG

Samedi 18 septembre, à Clermont Ferrand, 500 motards ont fait la tournée des popotes en ralliant successivement les sièges d’une grande radio, d’une télévision nationale et du quotidien régional, avant de s’immobiliser devant la préfecture de région.
A chaque fois un dossier de presse reprenant les critiques et les propositions de la FFMC a été remis aux rédactions afin que la voix des motards soit entendue.
Plusieurs interviews ont déjà permis que soit relayé l’appel à boycott de cette expérimentation, ainsi que le coté facultatif de la mesure, un grand nombre de personnes étant déjà persuadées être face à une loi, tant le manque d’information a prévalu du coté gouvernemental.
Un rendez-vous a été pris avec le chef de cabinet du préfet, en charge des questions de sécurité routière, au mois d’octobre.
Ce sont plusieurs centaines de pétitions qui ont été signées, tant par les motards que par les automobilistes.

Gauthier CHAPAT correspondant 63

Motard mal vu, motard foutu à Auxerre (89)

C’est le mot d’ordre qui a rassemblé 350 motards samedi 18 septembre à Auxerre. A la sortie de la ville une première halte a été marquée, sur la RN 6, devant une glissière non doublée. Ce point noir a été baptisé avec la pose d’un pneu peint en rouge, sur lequel été marqué ’glissière non doublée = motard guillotiné’.
Ensuite le cortège a entamé une opération escargot sur l’autoroute, d’une dizaine de km, entre les sorties Nord et Sud de la ville.
De retour à Auxerre, les manifestants ont déposé devant la préfecture un cercueil sur lequel était écrit ’motard mal vu, motard foutu’ en lettre de sang, avec un phare de voiture accroché et un casque posé à coté.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité