En images

Samedi 11 août 2018 à Dunrod (Irlande du nord), lors du quatrième tour de la course des Superstock, dans la « Joey’s Windmill Section » du circuit routier de L’Ulster Grand Prix, « Le Mig » (Fabrice Miguet ) est victime d’une très grave chute. Transporté à l’hôpital Royal Victoria de Belfast, le charismatique pilote ornais, âgé de 49 ans, y est déclaré en état de mort cérébrale.

Un pilote hors du commun
« Je connais Fabrice Miguet depuis plus de vingt ans, bien avant qu’il ne soit célèbre, avant même d’occuper mes fonctions de ”clerk of the course” a déclaré désolé, à la BBC, Noel. Johnston, le directeur de course pour le G.P. de L’Ulster. C’est qu’entre autres défis et compétitions, « Le Mig » était devenu le spécialiste des courses sur route du Royaume-Uni. Il y était même connu et apprécié pour être le Français le plus rapide sur le fameux Tourist Trophy (TT) de l’Île de Man. Fabrice, en juin 2018, y participait pour la 18e fois.

La vidéo (voir ci-contre) de Cédric Besnard nous montre « Le Mig » lors de la préparation de la Voxan Black Magic avec laquelle il a participé au TT de 2006.

Une simplicité touchante
Daytona, Pikes Peak (USA), Bol d’or, GP de Macao, North West 200 (Irlande), rallyes routiers, Fabrice, jouant plutôt bien dans la cour des grands compensait des moyens financiers minimes par une débrouillardise de tous les instants, le courage et le talent sur la piste. Il était en fait, l’équivalent actuel des pilotes privés des années 70 filmés dans Continental Circus par Jérôme Laperrousaz (1972).

Une passion inoxydable
Doté d’un solide sens de l’humour, bon vivant et bon camarade dans les paddocks, il bénéficiait tant auprès des sportifs que du public d’une grande popularité. Toujours enthousiaste et partant pour de nouvelles aventures, à 49 ans il n’envisageait pas de cesser de courir et de se lancer de nouveaux challenges. Lors de ce fatal Ulster GP 2018, « la course sur route la plus rapide du monde », la vie en a hélas décidé autrement.

Mise à jour - 22-08-2018
Les obsèques du « Mig » se dérouleront Le 27 août

Les obsèques de Fabrice Miguet se dérouleront le lundi 27 août 2018, à 15 heures, dans l’église de Chambois (61-Orne). Les motards désireux de lui rendre un dernier hommage sont appelés à se rassembler sur le parking du cimetière Argentan à partir de 12h30.

« Un cortège partant d’Argentan à Chambois, escorté par les services de police, composé du convoi mortuaire, de la famille et de ses très nombreux amis motards est prévu », déclarait Yvette Miguet (la mère de Fabrice) au « Journal de l’Orne ». L’église de Chambois étant trop petite pour accueillir tous les motards prévus, des bancs seront disposés à l’extérieur. Un champ sera mis à disposition pour parquer les motos. Emporter une cale pour la béquille est recommandé.

Pas de rupteur !
La famille de Fabrice demande qu’il ne soit fait aucun « rupteur » car « Fabrice n’aimait pas cela ». Pour rappel, « Le Mig », pilote émérite et bon technicien, était aussi respectueux d’autrui que de la mécanique. Selon le Journal de l’Orne, pour lui rendre ce dernier hommage, « plusieurs centaines de motards sont attendus […] de toute la France et d’au delà des frontières ».

Publicité

La rédaction vous conseille

Publicité