Adossée à la mer, la ville de Cherbourg est reliée à l’extérieur par 3 principales artères débouchant sur un rond-point.
Les militants de la FFMC ont souhaité vérifier l’adage selon lequel « celui qui tient les ronds-points tient la ville ! »

Informer et éduquer
A 9h30, 300 motards se sont divisés en 3 groupes pour prendre possession de ces points stratégiques et y diffuser la bonne parole.
De 10 à 12h, plus de 8 000 tracts ont été remis aux automobilistes avec, à chaque fois, un mot d’explication. Dans 90 % des cas, les motards ont reçu un accueil sympathique et attentif.
Après ces 2 heures de pédagogie à destination des usagers, les militants se sont retrouvés pour un pique-nique au pied de la statue de Napoléon. A l’issue de cette pause, 3 autres points stratégiques de Cherbourg ont été choisis. Il s’agissait toujours d’alerter les passants sur l’impact de la création des ZCR sur leur quotidien. Thierry Marie, le coordinateur de la FFMC 50 a ensuite débriefé les militants sur la portée de leur action.

Une élue attentive
Une délégation a été reçue à 16h par Sonia Krimi (LREM) pour une présentation détaillée des revendications portées par la FFMC 50. La députée (LREM) a fait preuve d’une écoute attentive, sans langue de bois. Elle s’est engagée à assurer un suivi de ces questions qui préoccupent la FFMC.

 

- Retrouvez tous les comptes rendus sur Motomag.com : rubrique Défense des motards/Manifestations FFMC
- Suivez l’actu concernant les restrictions de circulation sur Motomag.com : rubrique Défense des motards/2-roues en ville

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité