En images

Si ce nouveau Roof Boxxer (avec 2 "x" donc) possède un évident air de famille avec le Boxer originel, il s’en démarque clairement sur le plan technique.

Entièrement nouveau, le Boxxer Carbon s’appuie, comme son nom l’indique, sur une coque en carbone doublée de fibre de verre. Il associe de la sorte noblesse du matériau, résistance et poids modéré, quoique notre balance affiche tout de même 1620 g. Une valeur décevante pour un casque sans pare-soleil.

Service premium
Comme à l’accoutumée, la rigidité du carbone rend l’enfilage malaisé. Mais une fois en place, le casque est agréable à porter. Signalons l’intéressante initiative de Roof qui demande à ses revendeurs d’adapter gratuitement l’épaisseur du casque à votre morphologie en jouant sur la taille des mousses pour un maintien optimal. Chapeau !

L’emblématique mentonnière réversible, plus facile à (dé)vérouiller que sur le Boxer, fait passer ce casque de l’usage jet - avec un écran qui abrite des courants d’air jusqu’à 70 km/h - à celui d’intégral. Le casque est homologué pour les deux configurations.

Le Boxxer devrait séduire les amateurs du Boxer original à la recherche d’une version plus qualitative (et plus onéreuse) sans être prêt à coiffer le Desmo, le modèle routier en thermoplastique de la marque française.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité