En images

visuel visuel visuel

Succédant au Qwest —après 6 ans de service—, le Shoei RYD est le nouveau casque intégral d’entrée de gamme de l’équipementier japonais.

Les habitués de la marque retrouvent instantanément leurs marques, ce RYD proposant exactement le même fit (gabarit intérieur) que celui de l’excellent NXR. Moins sportif que ce dernier, le RYD dispose tout de même d’une boucle double D et de quatre tailles de coques pour un volume compact. Il reprend également l’ensemble platine/écran/joint/film antibuée Pinlock EVO au démontage toujours aussi simple (voir notre tuto sur le nettoyage de l’écran Pinlock). Par contre le RYD fait l’impasse sur le pare-soleil. Le champ de vision latéral est suffisant.

Léger (1350 g en M), il se démarque par la sobriété de son look, reconnaissable par son spoiler arrière court et ses larges aérations buccales et frontales. Ces ouvertures, aux volets faciles à manipuler avec des gants, procurent un bon désembuage et une excellente ventilation.

Les mousses, équipées du système d’extraction rapide en cas d’accident, sont réalisées avec soin et leur dépose pour le nettoyage est toujours aussi aisée. Côté insonorisation, ce Shoei montre là encore le bon exemple : aucune vibration parasite n’est audible !

Avec ce RYD, Shoei propose un intégral en fibres de qualité, confortable, léger, assez silencieux. Son tarif, sous la barre symbolique des 400 €, explique le nombre limité de coloris et l’emprunt de nombreuses pièces au NXR (429 €). Les inconditionnels de la marque y trouveront leur compte, les autres se tourneront vers une concurrence au meilleur rapport prix/équipement.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité