Les radars automatiques ont rapporté 789 millions d’euros à l’État en 2015, révèle un rapport de la Cour des Comptes diffusé par BFMTV.

Jamais les radars automatiques, au nombre de 4 200 en France, n’ont rapporté autant au pays. Le chiffre d’affaire des boîtiers flasheurs est même en hausse de 38 % depuis 2009 : une croissance de 6,4 % par an.

Nombre de flashs en baisse
Paradoxalement, le nombre de flashs est en baisse : les radars n’ont déclenché que 20,24 millions de fois en 2015 contre 20,37 millions en 2014 d’après le rapport annuel de l’Agence nationale du traitement automatisé des infractions (Antai).

Mais le taux de conversion d’un flash en amende est en hausse, passant en 10 ans de 44 % à 66 %. Cela s’explique par la verbalisation d’un nombre toujours plus important de véhicules étrangers qui représentent 20 % des véhicules flashés.

Les accidents en hausse
Alors que les radars sont censés sauver des vies, cette bonne santé financière du système de contrôle automatique ne correspond pas à une baisse des accidents de la route, qui repartent à la hausse depuis deux ans : en 2015, 3 464 personnes ont trouvé la mort sur les routes de France, une augmentation de 2,4 % par rapport à l’année précédente. Preuve que la sécurité rentière importe plus que la sécurité routière ?

- Lisez l’analyse de Motomag.com sur le bilan des accidents de la route en 2015 : Les motards parmi les « bons élèves ».

Publicité
Publicité