De la piste à la route
Comme sa devancière, la nouvelle Desmosedici Stradale s’inspire très largement de l’univers de la piste. Le nouveau bloc est également extrapolé de celui de la machine de MotoGP, le plus puissant du plateau de la catégorie reine de vitesse moto. Le président de la firme de Bologne a précisé : « Ce moteur souligne la collaboration étroite entre Ducati Corse et le service développement produit de l’usine, prouvant comment la compétition contribue à développer la technologie qui est ensuite appliquée aux motos de série. »

210 chevaux à 13 000 trs
Ce nouveau V4 développera à 13 000 trs/min plus de 210 chevaux (oui, vous avez bien lu !). Sa cylindrée a été augmentée par rapport à la machine de GP pour atteindre 1103 cm3. Le couple à mi-régime aurait ainsi été optimisé afin que la nouvelle Desmo soit plus adaptée à la conduite sur route ouverte (sic !). Elle est d’ailleurs homologuée Euro 4 et aura donc le droit de circuler à Paris !

Le communiqué Ducati nous apprend aussi que la rotation du vilebrequin est inversée, comme pour les machines utilisées en course. Il s’en suivrait une réduction de l’effet gyroscopique destinée à rendre la moto plus agile sur les changements d’angle. Le vilebrequin est calé à 70° comme sur la Desmosedici GP, un calage qui génèrerait une sonorité très particulière.

Enfin, pour optimiser les montées en régime, la moto dispose de conduits d’admission à hauteur variable.

La bête sera officiellement dévoilée le 5 novembre à 21 heures dans le cadre du Ducati World Premiere 2018.

Données techniques
- 1103 cm³ 4-cylindres à 90° en V, 4 soupapes par cylindre
- Alésage 81 x 53.5 mm
- Puissance maxi supérieure à 210 ch à 13 000 tr/m
- Couple maxi supérieur à 12,2 m/kg de 8 750 à 12 250 rpm
- Distribution desmodromique avec chaînes et engrenages avec double ACT
- 4 corps d’injection ovalisés (52 mm de diamètre) et conduits d’admission variable
- Boîte de vitesse 6 rapports avec système DQS up/down (Ducati Quick Shift)

 

Publicité

Commentaire (0)

Publicité